Home » Fleur et tableau » Les Tournesols de van Gogh et de Monet

Les Tournesols de van Gogh et de Monet

Les Tournesols, Vincent van Gogh 1888, Munich, Neue Pinakothek

« Gauguin me disait l’autre jour qu’il avait vu de Claude Monet un tableau de tournesols dans un grand vase japonais très beau, mais – il aime mieux les miens. Je ne suis pas de cet avis. »
Cette confidence poignante, Vincent Van Gogh la fait à son frère Théo. On est saisi par l’extrême modestie et le doute qu’elle exprime. Van Gogh avait-il vu le Bouquet de soleils dans un vase peint sept ans plus tôt par Monet ? Ou n’est-il « pas de cet avis » simplement parce qu’il admire Monet et qu’il n’est pas satisfait de sa propre peinture ?
On aimerait savoir ce que Monet pensait des Tournesols de van Gogh, s’il les connaissait, et des siens. Etait-il lui aussi plein de doutes, comme c’était souvent le cas ?

Coïncidence étonnante : deux peintres géniaux choisissent par hasard le même sujet de nature morte, un bouquet de tournesols dans un vase.
D’emblée, ils sont confrontés à la même difficulté bien connue des maîtresses de maison : trouver un grand vase. Van Gogh opte pour une poterie rustique vernie dans le même ton jaune que la couleur des fleurs. Monet choisit un vase de couleur complémentaire, en porcelaine bleue.
Nos peintres préparent maintenant leur bouquet. Les fleurs sont difficiles à arranger. Chez van Gogh comme chez Monet, elles ont l’air de n’en faire qu’à leur tête, surgissant dans tous les sens, à toutes les hauteurs.
Et puis les deux artistes préparent leur palette, leurs brosses, et se lancent, chacun avec son style propre. Van Gogh se passionne pour son sujet, qu’il traite de nombreuses fois, en série. Ce seront des chefs-d’oeuvre. Monet abandonne le motif du bouquet de soleils après ce tableau, qui ne marquera pas la postérité.
Tout comme van Gogh, Claude Monet aimait beaucoup les tournesols, fleurs géantes d’un jaune éclatant. On se souvient de l’escalier à travers les soleils dans Le Jardin de l’artiste à Vétheuil, au millieu desquels son fils paraît encore plus petit.
Monet a des tournesols plein son jardin, le choix de ce motif de bouquet, peint peut-être un jour de pluie, n’a rien d’étonnant.
Bouquet de soleils Claude MONET 1881 Metropolitan Museum of Art, New York Des tournesols épanouis, Monet fait des zones vibrantes, des capteurs solaires. Touche douce et caressante, fond travaillé de rose, de mauve, de violet : malgré les couleurs vives des fleurs jaunes, des feuilles vertes, de la nappe rouge, l’ensemble exhale une beauté comme féminine. C’est le côté yin des tournesols, qui s’exprime dans un tableau à l’ambition avant tout décorative.
La comparaison avec Douze Tournesols dans un vase de van Gogh (Munich) révèle le côté yang du sujet. La vigueur du dessin, les contours nets, expriment la force. Le nombre réduit de couleurs crée une harmonie chromatique et fait ressortir les fleurs sur le fond bleu pâle. Mais derrière cette harmonie de la couleur, le tableau offre tout autre chose que l’aimable bouquet de fleurs de Monet.
Des têtes échevelées et barbues, un oeil, une bouche, des coeurs : les Tournesols de van Gogh interpellent le spectateur comme des représentations humaines.
Le peintre a composé son bouquet avec des fleurs à tous les stades de leur évolution : en bouton, épanouie, fânée, en graines… Chacun peut y voir une image de la vie qui passe, et c’est sans doute ce qui nous touche dans ce tableau, et peut-être nous met un peu mal à l’aise. Vincent pousse un cri de révolte face à la condition humaine, Monet veut oublier le temps qui s’écoule.


15 commentaires

  1. JULES PETROZ
    Est heureux de vous inviter pour la sortie de son livre, « MANET,VAN GOGH ET NOUS ».
    Éditions Le Manuscrit Paris
    Le 31 mars 2009, une soirée de dédicaces se déroulera à la galerie du PASSAGE DE RETZ,
    9, rue Charlot, dans le 3e arrondissement à Paris, à partir de 18 heures.
    Le 1er avril 2009, de 18 heures à 20 heures au Café – Restaurant
    LES DEUX MAGOTS
    6 place Saint-Germain-des-Prés – 75006 Paris
    Présent au 23e SALON DU LIVRE de Genève du 22 au 26 avril 2009 !
    Un livre qui retrace le parcours d’un brocanteur de province et de son épouse, qui découvrent un jour, par hasard et pour quelques francs, caché sous une croûte, le portrait du modèle et la maîtresse d’Edouard Manet ; Mery Laurent.
    Le caractère érotique de la toile d Edouard Manet , peinte il y a plus de cent ans, aurait fait un tel scandale que l’on avait d’autre choix que de la cacher…..

  2. Ces comparaisons sur les Tournesols de Monet et de Van Gogh, puis cette découverte d’un auto-portrait peut-être de Vincent, et d’une toile qui est peut-être de Manet, sont vraiment passionnantes, et me font penser à la problématique du double et aux multiples synchronicités de la vie. Je me suis demandée aussitôt : que ferais-je si je découvrais par hasard une toile qui puisse être de Van Gogh? Certainement, je la garderais précieusement, et je considérerais cette rencontre comme un clin d’oeil malicieux du peintre, une main serrée à travers les siècles. L’important, est-ce vraiment de savoir s’ils sont vrais? N’est-ce pas plutôt cette joie de la découverte de ce que l’on considère comme un trésor?
    Je vous réécrirai. A bientôt!

  3. Une belle oeuvre rien que pour soi, c’est fantastique ! Pourtant, qui peut résister à chercher à se prouver qu’il a gagné au loto ?

  4. Vous avez raison Ariane, c’est essentiel de savoir si l’on a gagne a la loterie, et surtout, la recherche de la verite ne peut etre abandonnee. Mais en l’occurence les rsultats de cette recherche s’averent difficiles a trouver car ils sont lies a de multiples enjeux, financiers surtout. Ces enjeux depassent l’art et l’artiste et voici notre antiquaire dans un Labirynthe. Mais heureusement, grace a votre blog, il va peut-etre trouver le fil d’Ariane!

  5. j’aimerais faire les tournesols de van gogh ( premiere image ) en 3D auriez vous une idée pour trouver des fleurs en miniature ??
    Merci d’avance 😉

  6. J’aime tros les tableau de van gogh comme les mongeur de pomme de terre ou la récolte et les tournesols et l’orei couper il est mon meilleur

  7. Bonjour,

    Auriez-vous l'amabilité de me communiquer les références de cette lettre de Vincent à Théo car je n'arrive pas à la trouver dans les lettres de Van Gogh?

    Bien à vous

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cher lecteur, ces textes et ces photos ne sont pas libres de droits.
Merci de respecter mon travail en ne les copiant pas sans mon accord.
Ariane.

Commentaires récents

Catégories

Archives