Home » La magie de Giverny » Le premier nymphéa

Le premier nymphéa

Nymphea blancCe sont les enfants, avec leurs yeux qui voient tout, qui me l'ont montré : le premier nénuphar de l'année s'est ouvert aujourd'hui sur le bassin de Monet à Giverny.
Un courageux, un impatient qui n'a pas peur du froid et de la grisaille.
Peut-être à la faveur de la belle journée d'hier, qui avait comme un air de printemps, (19 degrés à Giverny !) ce nymphéa là s'est dit qu'il était temps d'y aller.
Le genre à se porter volontaire pour monter à l'assaut en première ligne. Téméraire.
Les visiteurs aussi avaient sorti des vêtements plus légers, mais les impers sont bien vite réapparus aujourd'hui.
Pour les fleurs, pas question de faire machine arrière. Une fois que la corolle est épanouie, tant pis si on grelotte, on ne rentre plus dans le bouton, c'est trop tard !
C'est un nénuphar blanc très semblable à celui ci-contre qui a ouvert le feu cette année encore, du côté du petit pont.
La photo, elle, date de l'année dernière. Mon appareil n'est pas aussi brave que ce nénuphar, il est plutôt du genre timoré quand il pleut.


Un commentaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cher lecteur, ces textes et ces photos ne sont pas libres de droits.
Merci de respecter mon travail en ne les copiant pas sans mon accord.
Ariane.

Catégories

Archives