Home » Fleur et tableau » Monet et les tulipes

Monet et les tulipes

trois pots de tulipes, Claude Monet, 1885, collection particulièreDepuis quelques jours les tulipes sont en pleine floraison à Giverny. C’est une fleur que Monet aimait beaucoup, propre aux effets de couleurs.
En Hollande, Monet a planté son chevalet devant les champs de tulipes en fleur. Les bandes rouges, blanches, jaunes, fuient jusqu’à l’horizon dans ses tableaux de 1886. Mais quand il peint « trois pots de tulipes » en 1885 (collection particulière), il n’a pas encore vu les Pays Bas au printemps. Il n’a pas encore transformé radicalement son verger normand en un jardin croulant de fleurs. Il cultive des tulipes en pot, peut-être pour les forcer. Ou peut-être simplement pour avoir un sujet sous la main les jours de pluie.
Les tulipes de Monet ont des grâces féminines. Elles prennent la pose, leurs feuilles dressées comme des bras. Celle du milieu a une tête ébouriffée de rousse. Les deux de gauche ont l’air de se chuchoter quelque chose à l’oreille. De quelles variétés peut-il bien s’agir ?
La floriculture a fait de tels progrès que les tulipes telles qu’elles existaient à l’époque de Monet ont presque disparu. Il y a deux ans, les bulbiculteurs hollandais ont fait un précieux cadeau à la Fondation Monet. Ils ont offert au musée de Giverny quelques bulbes de tulipes anciennes. Pour les mettre en valeur, ces raretés sont cultivées en pot, près de la maison du maître.


2 commentaires

  1. Michelle dit :

    Quel blog intéressant ! Passionnante, cette histoire d’un mot-fleur.

    Merci beaucoup,
    Michelle

  2. james dit :

    grand contenu que vous fournissez merci pour le partage.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cher lecteur, ces textes et ces photos ne sont pas libres de droits.
Merci de respecter mon travail en ne les copiant pas sans mon accord.
Ariane.

Catégories

Archives