Home » A propos du blog

Category Archives: A propos du blog

Facebook

Nymphea en bouton à Giverny

Une nouvelle photo de Giverny chaque jour, c'est ce que je vous propose sur facebook. 

La page s'appelle "Giverny 365 Photos". Elle présente la photo du jour du calendrier perpétuel de Giverny. 

(suite…)

Giverny News a 10 ans

rose-ouverte

Ce billet, j'ai presque envie de ne pas l'écrire. Le titre, une rose pour célébrer, les pétales en métaphore des billets qui s'empilent, sortant du coeur pour finir dans l'oubli, et allez hop. Passons à la suite. 

Vous savez ce que ça fait, c'est comme tous les anniversaires. On le voit arriver, on n'en revient pas. Dix ans, mince ! On se replonge au premier jour, quand tout était tout neuf. Une naissance. Un bourgeon qui s'ouvre, une envie. Ces premiers temps où l'on ne sait pas où l'on va ni comment s'y prendre. Pas d'exemple à suivre. Un langage à inventer.

Puis, peu à peu, ce qui après coup apparaît comme une ligne éditoriale se dessine. Il y a ces sortes de promesses que l'on se fait à soi-même. Pour moi c'était : être positive. Montrer la beauté. Oser la poésie. Rester dans le thème. Je ne me suis pas affranchie souvent de ces règles. Quand je l'ai fait, je l'ai regretté. Preuve qu'elles me conviennent.

(suite…)

Migration vers WordPress

Giverny jardin d'eau 

Bienvenue dans la nouvelle présentation de Giverny News ! J'espère qu'elle vous plaira. Givernews.com est maintenant sous WordPress.

(suite…)

Comment taire

Coeur de MarieVous êtes plusieurs à me faire remarquer le petit nombre de commentaires sur ce blog, au point que j’en viens à penser que c’est un sujet qui mérite d’être commenté.
D’abord, merci infiniment à toutes celles et ceux qui prennent le temps de m’écrire un petit mot. Je suis touchée et reconnaissante de votre envie d’entrer en contact avec moi et avec les autres lecteurs, de faire signe.
Je sais ce que vous ressentez, car moi-même je ne commente pas beaucoup, même sur les sites où je passe des heures. C’est si confortable l’anonymat… Ai-je envie de sortir de cette discrétion qui me protège ? Et en fait, qu’ai-je à dire à cette personne ? L’intérêt, le plaisir, le bonheur que j’ai pris à la lire, à admirer ce qu’elle fait ? Je me sens un peu gauche de cette déclaration. Ca avance à quoi ? Et puis, que va-t-il se passer ? C’est l’internet, et l’internet, ça a des réactions qu’on ne contrôle pas, et j’ai un peu peur.
Voilà ce que je ressens, oui, même moi qui suis blogueuse, c’est-à-dire qui suis confiante dans ma capacité à m’exprimer, qui ai l’habitude de l’internet et qui sais la joie que l’on ressent à lire les commentaires positifs. Autant dire que je comprends, partage et excuse votre aquoibonisme.
Pour avoir beaucoup de commentaires, il faut soit avoir choisi un thème polémique et grand public comme, disons, les relations hommes-femmes ou parents-enfants, l’actualité… soit laisser beaucoup de commentaires soi-même, ce qui revient à un échange entre blogueurs. Cette seconde méthode est très sympa, on finit par bien se connaître les uns les autres, mais elle prend du temps.
Il reste, malgré tout, un doute qui pèse comme une ombre, c’est l’hypothèse qu’un certain nombre de commentaires soient avalés par le logiciel de blog. Si le vôtre n’apparaît pas au bout de deux jours, merci de me le signaler par courriel. (mon prénom, arobase, mon village préféré, suivi de .org. Le tout en minuscules). Si votre commentaire ne s’affiche pas tout de suite, c’est normal : en plus du code anti-robot, je filtre les messages. Quand on a beaucoup de lecteurs, on n’a pas forcément beaucoup de commentaires, mais on a toujours beaucoup de spam.

S’abonner à Giverny News

refletsVoilà plusieurs fois, chers lecteurs, que vous me demandez comment vous abonner à Giverny News pour être au courant des nouvelles publications.
D’abord, permettez-moi de vous remercier pour cette marque de fidélité qui me touche et m’encourage.
Il existe plusieurs moyens de recevoir un mail dans votre boîte aux lettres à la parution d’un nouveau billet, soit en paramétrant votre logiciel de mail, soit en utilisant un service qui vient à votre place voir s’il y a du nouveau et vous en informe.
Le principe est d’utiliser le flux rss du blog, dont l’URL est http://givernews.com/rss.php et de déterminer la fréquence à laquelle le service vient faire un tour.
Bon paramétrage, et n’hésitez pas à me laisser un mot pour me dire comment cela fonctionne pour vous !

Billet de mille

M comme Musée Ce billet est le millième que j’écris pour givernews.com. Si vous cliquez sur le titre, vous verrez le numéro s’afficher.
J’avais d’abord penser à titrer M, comme mille en chiffre romain. Mais j’ai craint de décevoir les admirateurs de Matthieu Chédid, voire de prêter à confusion, même s’il paraît que c’est un porte-bonheur avec des points de suspension.
Le billet numéro mille, c’est une échéance qu’on voit arriver à l’avance. Une jolie occasion de célébrer, qui ne se reproduira plus : je ne crois pas que je persévérerai jusqu’au 10 000ème post, qui nous amènerait aux années 2040 environ. Ce n’est pas que je craigne de manquer d’inspiration, le sujet est inépuisable, mais il est probable que tôt ou tard il soit temps de passer à autre chose.
Alors M, comme Merci. Vous êtes bien plus de Mille chaque jour à venir prendre des nouvelles de Giverny, et c’est le meilleur des encouragements.
Et puis M, en condensé de la ligne éditoriale de ce blog. M comme Monet, M comme Magnifique et Merveilleux. Après avoir égrené surtout les mauvaises nouvelles du monde pendant une décennie, je voulais me concentrer sur du positif. C’est un bonheur de parler de la prodigieuse beauté de Giverny, de la grâce des fleurs, de cet homme hors du commun qu’était Claude Monet, d’art et d’harmonie.
Et en même temps cela ne va pas toujours de soi. Je ne serais pas française si je ne pratiquais pas un peu la lettre R aussi, râler, ronchonner et rouspéter. C’est culturel, on apprend la révolte avec notre premier biberon.
Sauf que vous ne venez pas ici pour des billets de mauvaise humeur, mais pour de petites notes aux couleurs changeantes. Je ne crois pas qu’un blog soit un exutoire, c’est un Média. C’est-à-dire un Multiplicateur de ce qu’on lui confie. Il faut faire attention à la nature des graines que l’on jette au vent.
M, le chanteur, a mille fois raison quand il le résume ainsi :

Je dis aime
Et je le sème
Sur ma planète
Je dis M
Comme un emblème
La haine je la jette


Cher lecteur, ces textes et ces photos ne sont pas libres de droits.
Merci de respecter mon travail en ne les copiant pas sans mon accord.
Ariane.

Catégories

Archives