Home » Enfants » Montrer un monument aux enfants

Montrer un monument aux enfants

La cathédrale de Bayeux, Calvados, FranceComment faire apprécier les merveilles de notre patrimoine architectural aux enfants ? Comme pour les adultes, la confrontation avec les vieilles pierres ne prend sens que si elle s’accompagne de paroles. Voici quelques suggestions pour vous aider à montrer un monument, disons une cathédrale, à des enfants.

1/ En faire une fête. Le meilleur moment est le coucher du soleil et la tombée de la nuit. Les enfants aiment ressortir après le dîner. Proposez leur d’aller attendre l’instant où l’éclairage du monument va s’allumer. Asseyez-vous près d’eux et contemplez ensemble la cathédrale.
2/ Exprimer votre admiration. Juste pour les confirmer dans ce qu’ils ressentent. Regardez ensemble la lumière changer, les ombres s’allonger et disparaître.
3/ Nourrir leur imaginaire. Les pistes sont infinies, en se souvenant qu’il faut avancer pas à pas, au rythme de l’enfant, là où l’adulte se contente d’une allusion rapide. Des exemples :
– le volume. Vous faites remarquer comme vous êtes petits face au monument. Si vous connaissez sa hauteur, vous pouvez passer un moment à calculer combien de fois on pourrait mettre des papas les uns au-dessus des autres jusqu’au sommet. Et les maisons autour, sont-elles aussi grandes ? Pourquoi une si grande église ? Voilà qui vous conduit à parler de la pratique religieuse au Moyen-Âge.
– l’architecture. L’enfant a fait l’expérience qu’une pierre, c’est lourd. Partez du haut de l’édifice et essayez de lui faire ressentir le poids des pierres posées les unes sur les autres. Comment ce poids se répartit jusqu’au sol. Pourquoi la construction ne s’écroule pas au-dessus des portes et des fenêtres, comment les arcs-boutants l’empêchent de s’effondrer sur elle-même.
– le décor. Choisissez un élément du décor. Quand l’enfant l’a bien repéré, racontez-lui comment cette sculpture est arrivée là, les carriers qui ont extrait la pierre, son transport en bateau ou en char à boeufs, le choix du sujet à sculpter, le tailleur de pierre qui a mis des semaines pour façonner une belle statue, puis le travail délicat de la mettre en place, si haut. Faites-lui imaginer qu’il est ce tailleur de pierre tout en haut de l’échafaudage, en train de craindre pour son ouvrage. Racontez les cordes, les poulies.
– le temps. Si vous connaissez la date de construction du monument, vous pouvez calculer ensemble le nombre de générations qui se sont succédé. Et expliquer – si c’est le cas – qu’il a fallu plusieurs générations pour bâtir le monument, que ceux qui l’ont rêvé et commencé ne l’ont pas vu fini. Ou bien quelle prouesse cela a été de terminer cette gigantesque cathédrale en quelques années. Parlez de la difficulté de l’entreprise, de son coût, du grand nombre d’ouvriers sur le chantier.
Voilà qui vous a permis de patienter tranquillement en attendant l’illumination du monument. Moment magique… qui doit rester exceptionnel pour lui garder tout son charme.


Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cher lecteur, ces textes et ces photos ne sont pas libres de droits.
Merci de respecter mon travail en ne les copiant pas sans mon accord.
Ariane.

Catégories

Archives