Home » Tableaux de Monet commentés » Impression, soleil levant

Impression, soleil levant

Impression, soleil Levant Claude Monet, musée Marmottan (Paris) Analyse, description, explicationImpression, soleil levant, Claude Monet, datée 1872, huile sur toile 48×63 cm, musée Marmottan (Paris, France)

Une oeuvre qui fait date dans l’histoire de la peinture, et qui n’a pourtant demandé à Claude Monet que quelques heures de travail !
Cette toile est présentée pour la première fois au public lors de l’exposition de la « société anonyme des artistes peintres, sculpteurs, graveurs », en 1874. Ce groupe de trente artistes qui pour la plupart ne partagent pas les conceptions conventionnelles du jury du Salon officiel a décidé de monter sa propre exposition dans les salons du photographe Nadar, 35, boulevard des Capucines à Paris.

La toile, de dimensions moyennes (48×63 cm) est datée 72, mais elle a certainement été signée et datée après coup, au moment de sa vente. Selon les auteurs, elle aurait été peinte en 73 ou en 74, peut-être en janvier 1874 lors d’un séjour que l’artiste fait au Havre, la ville où il a passé ses jeunes années.
Monet loge dans un hôtel qui donne sur un bassin de l’avant-port, l’hôtel de l’Amirauté. « Qu’est-il venu faire au Havre ? » s’interroge Marianne Alphant. « Son père et sa tante sont morts, son frère habite Rouen ». Mais il a en tête de refaire des marines. C’est tout naturellement qu’il revient vers des lieux qu’il connaît bien.

Impression, sunrise (detail) La toile a été peinte en une seule séance. On imagine Monet debout au petit matin, fasciné par le spectacle de l’aurore, se saisir de ses tubes et de ses brosses pour jeter sur la toile les couleurs qu’il aperçoit à travers la fenêtre. Peut-être qu’il s’interrompt de temps en temps, et que d’un geste vif il essuie la condensation déposée sur la vitre.
Les couleurs traduisent cet éclairage éphémère du lever du soleil, quand les nuages, les brumes, les vapeurs diffuses, les reflets de l’eau se chargent d’une luminosité rosée.
Au premier plan, occupant la moitié de la toile, une vaste étendue d’eau bleu-rose, évoquée à grands traits, et mouchetée de petits touches horizontales d’un bleu soutenu, comme autant de vaguelettes. A l’arrière plan, on devine des silhouettes de grues sur des docks, de grands voiliers à quai, de cheminées d’usines.
Trois accents tranchent sur les surfaces douces, quasi aquarellées du paysage : le soleil qui se lève, orange, fortement coloré mais d’une intensité lumineuse moyenne, avec son reflet qui l’accompagne comme une traîne, et les deux bateaux à contre-jour, sihouettes noires en ombres chinoises.
On retrouve ici plusieurs thèmes chers à Monet : l’illustration de l’essor industriel du 19e siècle, la représentation de l’eau, l’inscription de la silhouette humaine dans le paysage.
Mais surtout, le tableau exprime pleinement la recherche essentielle de Monet : le rendu de l’instant, la perception lumineuse de l’atmosphère qui entoure les choses.

Le Havre, Bassin de L'Eure, Eugene Boudin, 1881 On perçoit tout l’aspect révolutionnaire de la peinture de Monet si on la compare avec une scène similaire peinte quelques années plus tard par son maître Eugène Boudin, qui ne passait pourtant pas pour avoir un style rétrograde ! (Le Havre, Bassin de L’Eure, Eugène Boudin, huile sur toile, 1881)
Plus tard, Claude Monet se souviendra de sa première exposition chez Nadar et fera cette confidence à Maurice Guillemot, journaliste de la Revue illustrée : « Le paysage n’est qu’une impression, et instantanée… J’avais envoyé une chose faite au Havre, de ma fenêtre, du soleil dans la buée et au premier plan quelques mâts de navires pointant… On me demande le titre pour le catalogue, ça ne pouvait pas passer pour une vue du Havre, je répondis : « Mettez Impression ».
Edmond Renoir, qui rédige le catalogue, complète par « soleil levant ». Le titre est donné.
Monet n’est pas le premier à utiliser ce terme d’impression, mais son tableau va le populariser, grâce aux commentaires ironiques du critique d’art du Charivari. Louis Leroy, par raillerie, qualifie d’Impressionniste ce nouveau mouvement pictural. Le nom reste, mais devient un titre de noblesse.

Impression soleil levant va passer de main en main, de façon singulière. Après l’exposition, la pochade est vendue en 1874 au collectionneur Ernest Hoschedé, pour le prix conséquent de 800 francs. Monet ne sait pas encore qu’il aimera bientôt et épousera finalement Alice Hoschedé, la femme d’Ernest.
Quand Hoschedé fait faillite, sa collection est dispersée lors d’une vente. Pour Impression, les enchères ne dépassent pas 210 francs. L’acheteur est de Bellio, qui la revend ensuite à Donop de Monchy, son dernier propriétaire privé. En 1957, Impression, soleil levant est léguée à l’académie des Beaux-Arts et conservée à Marmottan. C’est là qu’elle se fait dérober en 1985 ! Heureusement, on la récupère cinq ans plus tard, et on peut toujours l’admirer dans le musée parisien.

85 commentaires

  1. Waouw , site super ,extra ,ultra complet . Merci beaucoup , ça m’aide énormément dans mes recherches.
    Je pensais pas pouvoir trouver un site aussi bien réalisé ^_^

  2. bonjour, pourriez vous m’ aider et repondre a ces questions pour mon devoir d’ histoire s’ il-vous-plait ?
    1-Quel est le sujet du tableau ?
    2-Comment le premier plan s’ oppose-t-il à l’arrière plan ?
    3-En observant le tableau, décrivez la technique de peinture employée par Monet.
    4-Recherchez en quoi l’histoire de cette oeuvre est étroitement liée au nom qui a été à la suite donné au courant artistique de l’ impressionisme.
    MErci d’avance
    ps: vous pouvez aussi me contacter par pmi94@hotmail.fr

  3. Merci beaucoup l’amie, ce site est vraiment bien, il m’aide beaucoup dans mes recherche!!
    Les explications sont simples et complète, parfaites quoi…

  4. Très bon site!
    Des explications simples, j’adore !
    Seulement, une question :
    Quel est la technique utilisé par Monet pour peindre cette toile ?

  5. Ce n’est pas du tout la couleur du tableau.
    Impression, Soleil levant n’est pas bleu-rose, mais bleu-vert.
    Il suffit d’aller au musée d’orsay pour s’en rendre compte.
    Dommage, l’analyse était pas mal.

  6. Si vous voulez voir ou revoir les vraies couleurs d’Impression, soleil levant, je vous conseille d’aller plutôt au musée Marmottan-Monet. Vous avez raison, les tableaux sont toujours beaucoup plus beaux en vrai ; ils sont difficile à photographier et l’image numérique sur écran n’est pas toujours fidèle, les réglages et le rendu ne sont pas les mêmes d’un ordinateur à un autre.

  7. Bonjour !

    Curieuse question que celle posée par Jean-Pierre : les réponses étaient déjà dans votre texte !

    Il est effectivement très juste et fort bien rédigé votre texte. Le net réserve parfois de bonnes surprises ! Votre idée de Monet essuyant la condensation sur un carreau de la fenêtre est superbe.

    Vous avez fait une seule petite erreur dans vos réponses ( tout le monde la fait !) : les tableaux ne sont pas toujours plus beaux en vrai. Certaines toiles peu réussies font illusions lorsqu’elles sont reproduites. Si vous le voulez, je vous enverrez un article que j’ai écrit sur ce sujet.

    Si par hasard vous vous intéressez aussi à Picasso voici un livre en ligne qui révèle bien des erreurs dites et faites à son sujet :

    picassoanatomie.unblog.fr…

    Avec mon estime et ma sympathie,

    Michael Lecomte, expert en art moderne, Paris

  8. Merci, oui vous avez raison, je généralise un peu vite, mais jusqu’ici je n’ai jamais été déçue par un Monet comparé à se reproduction. Certaines toiles sont plus rétives que d’autres à la photographie, c’est le cas me semble-t-il d’Impression, soleil levant, ou d’autres comme les Glaçons ou la Pie à Orsay, ces belles lumières chatoyantes deviennent plates et ternes en photo. Mais mieux vaut une photo que rien du tout !

  9. Tout à fait d’accord avec les toiles que vous citez. J’ai vu aussi que vous avez écrits bien d’autres textes explicatifs d’une qualité comparable et puis d’autres dans le registre du sensible. Je ne manquerait pas de placer un lien vers vous lorsque j’aurai pu simplifier mon livre "Comprendre l’art moderne" pour le placer sur le net.

    Bien à vous,

    Michael L.

  10. Laura, merci de votre visite. Je suis sûre que vous allez trouver dans le commentaire de quoi répondre à votre question. Bon courage pour votre devoir !

  11. Bonjours Ariane !
    Quel plaisir de vous lire ! J’ai dû faire une recherche complète sur ce tableau et votre travail m’a énormément aidé ! Seule petite question, Quel est le titre du tableau de Boudin ?
    Merci d’avance et encore bravo !

  12. Je suis frappé aussi par la composition très simple de ce tableau, compo en croix; par la cohabitation d’un port industriel très neuf et de barques de pêche très anciennes qui s’avancent à la godille vers le reflet du soleil et l’estuaire; par une expérience à faire sur beaucoup d’autres tableaux de Monet aussi: si on laisse son oeil reposer immobile en son centre, rien ne se perd, au contraire, advient une expérience "rétinienne" que le peintre a sans doute recherchée, sorte de fascination devant une image si contrastée. Quels rapports entre ces trois remarques? Je crois qu’il serait intéressant de les indiquer!

  13. Bonjour, Excusez moi mais j’ai un DM a Rendre pour Lundi et j’ai une question : Qu’elle sentiment se dégage de la peinture ? Merci de répondre au plus vite

  14. Bonjour,
    Je devais analyser un tableau de Monet et j’ai choisi celui-ci car j’aime beaucoup ce qu’il représente et je trouve les couleurs très belles, j’arrive facilement à me représenter la scène. Vous êtes un des permiers sites qui m’a beaucoup aidée et je vous en remercie et encore bravo!

  15. J’ai choisis ce tableau pour un exposé très important, mais j’ai du mal à situer les lignes de forces. Si quelqu’un peux m’éclairer rapidement svp?

  16. Hey, je suis en 4e et j’ai un devoir a faire dans lequel est posé la question "quel est l’objectif de l’auteur ?" Pouvez-vous m’aider s’il vous plait ? Merci d’avance 🙂

  17. Bonjour Ariane,
    ce site est vraiment super!
    Mais j’ai cependant une question:
    Savez-vous ce que cette peinture représente exactement ? (Port du Havre? lequel?)
    Merci d’avance

  18. bonjour Ariane je dois faire une présentation orale sur une oeuvre au choix de Claude Monnet on a choisis celle la.
    Il y a beaucoup de questions auxquels je n’ai pas trouvé de réponses comme:
    quel est son degré d’iconicité ?
    Quels sont le choix chromatiques ?
    Quels sont les rythmes principaux et quel est le rapport fond/forme en quantité et qualité ?

    Merci d’avance pour vos réponses 😛
    Très bon site .

  19. Bbonjour Ariane,
    j’ai un devoir sur impression soleil levant et je n’e trouve pas beaucoup d’éléments sur ce devoir . je n’ai que 30 ligne et il faut en faire dans les 50.
    pouvez-vous m’aider ?
    merci par avance de votre ou vos réponse(s)

  20. Je vous suggère de parler de l’industrialisation au 19e siècle, (modernité de l’oeuvre), et vous pouvez rappeler les principes chers aux impressionnistes, en rupture avec le passé.

  21. tres bon site mais il manque la technique (du moin je l’ai pas vu) dans technique je veut dire si il la fait avec du pastel de l’acrilyque de la gouache de l’huile …

  22. Merci de votre remarque vegeta, je vais le rajouter. Quand on ne précise pas, comme dans le catalogue raisonné de Monet, c’est que ce sont des huiles sur toile.

  23. très beau site je l’ai découvert après avoir lu sur wikipédia l’étonnant texte consacré au tableau "impression au soleil levant"! consultez-le et réagissez!

  24. J’adooooooore… C’est une très joli représentation ! Je ressent une envie de m’envoler, de battre des ailes (même si je n’en ai point, lole !) Enfin, bref, j’aime ce tableau car j’ai toujours apprécié les paysages sombres, noirs, effrayant. Cela dit, je me permet de dire (Pourvu que le peintre Monet ne lise pas ce commentaire, il est très vieux, n’est-pas ?), bref, je me permet de dire, que cela manque un peu de couleurs… C’est vrai, a moins que je sois daltonien, ce qui m’étonnerai fortement car Georges Leroy, mon opticien personnel m’a dit que je voyait parfaitement… Bref, ce tableau manque de couleurs !

  25. Bonjour Arianne, j’aime beaucoup votre blog, mais j’ai cependant une question ; Pourquoi cette toile fait date dans l’histoire de la peinture ? Merci de bien vouloir y répondre !

  26. Bonjour, j’ai une question de curiosité 🙂 : Pourquoi la 1er toile fait date dans l’histoire de la peinture et quels themes et quelles recherches favoris de Cladu Monet trouve t on dans cette peinture ?
    Ps: je parle du soleil levant bien sur.

    Merci d’avance pour vos reponses 🙂 🙂 <3

  27. Jean-Jean, cette toile fait date dans l’histoire de la peinture parce qu’elle est à l’origine du nom d’un mouvement de peinture, l’impressionnisme.

  28. Hâtez-vous lentement, et sans perdre courage,
    Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage,
    Polissez-le sans cesse, et le repolissez,
    Ajoutez quelquefois, et souvent effacez.

    Boileau .

  29. C’est un très bon blog, bien agencé et très riche en informations. Les détails sont présents et ceux-ci m’ont beaucoup aidé pour approfondir mes recherches. Merci et bravo ! 🙂

  30. je trouve ce site très bien pour les recherches d’histoire des arts au Lycée. Je félicite ton travaille, les détails sont clairs et j’ai su trouvé toutes mes réponses ! Et aussi, très bon blog Ariane ! Je recommande vivement à tous lycéens ! Merciiiiii et Bravooo !!! 🙂

  31. Ce site est vraiment très complet ! Il est excellent. 🙂
    Juste comme pour savoir on peut s’en aider pour un Histoire des Arts ou pas ?

  32. genial !!!! juste quelques question :
    -c’est quel genre artistique
    – et le message que veut faire passer l’auteur
    merci de me repondre Ariane

  33. Laetitia, je suis sûre que vous avez ça dans votre cours. A votre avis, qu’est-ce que c’est ? Un portrait ? Un paysage ? Une marine ? Quand à la deuxième question, la réponse est dans le titre de l’oeuvre. Ce qui est important, c’est ce qui se dégage du tableau, l’…

  34. Bonjour,
    Êtes vous sûre que ce tableau est bien celui présenté en 1874 ?
    John Rewald et Daniel Wildenstein ne partagent pas cet avis, et j’avoue partager le leur après lecture des arguments avancés et repris dans un de mes guides sur l’Impressionnisme.
    Cet
    MAF

  35. Depuis les recherches menées par le musée Marmottan-Monet pour l’exposition de l’an dernier consacrée au tableau, je pense qu’il ne peut plus y avoir de polémique là-dessus.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cher lecteur, ces textes et ces photos ne sont pas libres de droits.
Merci de respecter mon travail en ne les copiant pas sans mon accord.
Ariane.

Commentaires récents

Catégories

Archives