Home » A propos de l'auteur » Les Campanules Sylvie

Les Campanules Sylvie

Grande CampanuleLa pluie et le vent ont couché mes campanules Sylvie, qui poussaient si droites l’année dernière. La campanule Sylvie, nomenclature toute personnelle forgée sur l’anémone sylvie, ou anémone des bois : c’est mon amie Sylvie qui m’a donné des pieds de grandes campanules bleu ciel, il y a plusieurs années.
Je regarde tristement les longues tiges des campanules fleurir la tête basse. Sylvie s’en va le mois prochain.
Et je me demande combien de temps il faut pour que le soleil sèche la pluie. Pour y gagner, à cause de la couleur des blés, pour que les étoiles au ciel se mettent à rire, pour que les campanules redressent la tête et finissent par tintinnabuler.


2 commentaires

  1. Mary dit :

    Comme ces petites phrases poétiques sont agréables à lire !
    J’espère que le vent prendra conscience des dégâts qu’il a provoqués et soufflera légèrement dans l’autre sens pour redresser un peu la tête de ces si jolies campanules.
    Merci Ariane pour tous ces ravissants posts.

  2. Ariane dit :

    Vous aurez remarqué mes emprunts au Petit Prince de Saint-Exupéry. Il fait dire à son Renard, au moment où il va quitter son ami blond, « J’y gagne, à cause de la couleur des blés ». Les étoiles qui rient, c’est aussi le Petit Prince, c’est son cadeau d’adieu au narrateur.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cher lecteur, ces textes et ces photos ne sont pas libres de droits.
Merci de respecter mon travail en ne les copiant pas sans mon accord.
Ariane.

Catégories

Archives