Home » Jardins » Jardin secret

Jardin secret

Le jardin à la française du château de JeufosseA une vingtaine de kilomètres de Giverny, à côté de Gaillon, le château de Jeufosse possède un magnifique parc qui recèle un joyau discret : un jardin à la française endormi à l’ombre des grands arbres.
Il suffit de soulever le loquet d’un autre âge, et l’on entre dans un labyrinthe vert de buis taillés égayés de lupins et de roses. Pas âme qui vive. On glisse à petits pas dans les allées, avec le plaisir qu’on goûte à être seul dans les eaux calmes d’une piscine. Tout semble suspendu hors du temps dans ce jardin secret. Quelqu’un viendra-t-il se délasser dans les grottes de verdure, contempler les bouquets de pierre ?
Là-bas, en point de fuite, le château dresse sa belle façade, son escalier monumental. Mais ici, le clos quasi monacal a la taille d’un grand potager, des dimensions humaines et familières.
Le jardin est une propriété privée, il appartient aux propriétaires du château, les visiteurs de passage qui résident dans les chambres de la maison d’hôtes y sont les bienvenus. C’est un lieu à découvrir si vous cherchez un endroit calme et plein de charme où dormir pas très loin des jardins de Monet.


3 commentaires

  1. Retenue par mon travail depuis 15 jours, je n’ai pas eu suffisamment de temps pour passer sur se site que j’apprécie tant et j’en fut désolée et très frustrée ! C’est toujours un ravissement et un pur bonheur d’en franchir les portes et c’est avec grand plaisir que je reviens aujourd’hui. Beaucoup de retard dans ma lecture mais je vais y remédier. J’ai déjà survoler les photos que je trouve superbes comme d’habitude et d’ailleurs je serais tentée d’en utiliser deux ou trois, notamment sur les fleurs, le puis-je ?
    Merci de nous faire rêver et de nous instruire, Ariane !
    Bonne journée

  2. Calme jardin,
    Grave jardin
    Jardin aux yeux baissés au soir
    Pour la nuit
    Peines et rumeurs,
    Toutes les angoisses bruissantes de la ville
    Arrivent jusqu’à moi, glissant sur les toits lisses,
    Arrivent à la fenêtre
    Penchée, tamisée par les feuilles menues et tendres et pensives.
    Mains blanches,
    Gestes délicats,
    Gestes apaisants,
    Mais l’appel du tam-tam
    Bondissant
    Par monts
    Et
    Continents,
    Qui l’apaisera mon coeur,
    A l’appel du tam- tam
    Bondissant,
    Véhément
    Lancinant?
    L. SEDAR SENGHOR

  3. j’ai sillonée ces allées bordés de rose car je vis de le domaine ces haies et sa pelouse sont tondus par un homme nomées Vesna qui est un ami a moi je vous remercie aurevoir

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cher lecteur, ces textes et ces photos ne sont pas libres de droits.
Merci de respecter mon travail en ne les copiant pas sans mon accord.
Ariane.

Commentaires récents

Catégories

Archives