Home » Les Andelys » Fontaine Sainte Clotilde

Fontaine Sainte Clotilde

Fontaine Sainte Clotilde, Les Andelys C'est tout un petit square malheureusement fermé par des grilles qui a été aménagé aux Andelys autour de la fontaine Sainte-Clotilde.
Pourquoi tant de précautions ? Est-ce une propriété privée, ou a-t-on voulu protéger la source ? En tout cas apercevoir la fontaine de loin ne fait que renforcer son mystère.
On ne compte plus les points d'eau réputés miraculeux, qui guériraient toutes sortes de maladies. Celui-ci n'échappe pas à la règle, il a selon la légende redonné l'usage de ses membres à un paralytique qui s'y était baigné en 514.
Au début du siècle dernier on pouvait voir comme à Lourdes de nombreuses béquilles accrochées près de la source, témoins d'autres guérisons.
Mais le miracle le plus fabuleux, c'est le tout premier qui s'est produit ici.
L'histoire remonte à 511, à l'époque où règne Clovis, premier roi chrétien des Francs. Son épouse se nomme Clotilde et elle est très pieuse, à tel point qu'elle imagine une maison où de saintes femmes pourraient vivre dans la prière : un couvent. C'est elle qui fait construire les premiers monastères de France dont un ici, au Grand Andely.
Il peut se produire de drôles de choses pendant les travaux de terrassement. Il arrive qu'on tombe sur un énorme trésor. Mais ce n'est rien à côté d'un authentique miracle…
On creusait donc, on piochait dur dans le roc et la poussière, et les ouvriers avaient soif. Et plus une goutte à boire pour se désaltérer !
La sainte reine, voyant cela, a craint qu'ils n'abandonnent le chantier. Elle s'est mise à prier, et voilà que l'eau de la source voisine s'est changée en vin ! Ragaillardis par le divin breuvage qui coulait à volonté, les ouvriers ont repris du coeur à l'ouvrage et le monastère a pu être achevé.
Depuis, le temps l'a fait disparaître mais les vitraux de l'église du grand Andely gardent le souvenir de la vie de Sainte-Clotilde.
Un pèlerinage annuel est célébré à la source début juin.


3 commentaires

  1. Patricial27 dit :

    Il n y a pas si longtemps que c est fermer par des grilles en tout ca spas plus de 10 ans .Avant il y avait un énorme arbre qui avait au moins 300 ans voir surement plus .Mais pour des soucis estéthique ou peut etre parce que l arbre devenait dangereux ? on l a abbatu ,enlever ces grilles qui dataient réabilté la fontaine et du coup ayant peur du vandalisme dontcet endroit faisait malheureusment parti :on l a fermer .A coté à droite il y avait l école des filles qui est devenue par la suite une école de musique .Je suis allée dans cette école et je me souviens d une période ou une vielle dame avait investie le préau de la fontaine a gauche et à vécue ,dormie là quelques temps avant qu on lui trouve un logement mais ça c était avant les années 74

  2. Patricial27 dit :

    Je voulais préciser qu elle n a pas transformer l eau en vin mais donner à l eau le gout du vin . Je me souviens de ces bequilles et cannes (dans les années 65 ,75 ) accrochées de chaque coté de la statue et des pieces jetées dans l eau et les enfants enlevaient leurs chaussures pour aller chercher ces pieces et aller à la boulangerie du bout de la rue .Merci pour ce blog c est un vrai régal pour moi qui suis attachée à ma ville natale

  3. Ariane dit :

    Merci de votre commentaire et de cette anecdote savoureuse. La fontaine était donc réellement miraculeuse pour les enfants !

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cher lecteur, ces textes et ces photos ne sont pas libres de droits.
Merci de respecter mon travail en ne les copiant pas sans mon accord.
Ariane.

Catégories

Archives