Home » Musée des Impressionnismes » Giverny centre de l’impressionnisme

Giverny centre de l’impressionnisme

Musée d'art américain GivernyCette fois c’est officiel : le Musée d’Art Américain de Giverny deviendra un centre de l’impressionnisme en 2009.
Le musée d’Orsay, parmi d’autres musées, sera partenaire, je suppose qu’il prêtera des toiles.
Le site sera géré par le Conseil Général de l’Eure et soutenu par la Région Haute-Normandie. La Fondation Terra restera propriétaire des bâtiments.
Le centre de l’impressionnisme de Giverny aura pour vocation de « mettre en lumière le caractère international du mouvement impressionniste et de la colonie de Giverny ».
Il s’inscrira donc dans la continuité du Musée d’art américain actuel animé par la Fondation Terra.
C’est un happy end pour le musée givernois dont on craignait la fermeture pure et simple, quinze ans seulement après son ouverture. L’engagement des pouvoirs publics permet aujourd’hui de lui donner un avenir.
J’espère qu’il sera du goût du public qui n’espère rien d’autre à Giverny, en parallèle à la visite des jardins de Claude Monet, que de pouvoir admirer des tableaux impressionnistes exécutés dans les environs : le succès de la magnifique exposition de l’année dernière Giverny impressionniste, une colonie d’artistes en témoigne.


6 commentaires

  1. zermo dit :

    Si je comprends bien, il n’y aura plus d’expositions d’artistes américains au Musée?
    Que va devenir le fond d’oeuvres qui appartenaient au musée?
    Depuis le temps que les gens du cru pensaient que ce musée était une verrue sur leur territoire, ils ont gagné….Et on y perd une structure originale!

  2. Ariane dit :

    Si, il y aura toujours des artistes américains, Joan Mitchell par exemple. La Terra Foundation reste partenaire pour le prêt d’oeuvres, si j’ai bien compris. Je ne partage pas du tout votre point de vue sur l’opinion des gens du cru concernant le MAAG.

  3. zermo dit :

    Pourtant, je me souviens de la levée de boucliers lorsque ce musée s’est installé à Giverny… Tous les journaux locaux s’en étaient fait l’écho…
    On parlait de scandale, de blockhaus, de tentative d’imposer les oeuvres américaines en France…et déjà on disait qu’on ferait mieux d’installer un musée de l’impressionnisme…
    Apparemment, l’idée a fait son chemin!
    Joan Mitchell : une exposition est prévue?
    Merci de m’avoir répondu.

  4. Ariane dit :

    C’est curieux, je n’ai pas gardé le même souvenir que vous. Encore une bizarre distorsion de la mémoire, cela vaudrait la peine que je fasse des recherches. J’étais à l’époque journaliste en PHR et j’avais couvert l’évènement. L’architecte du MAAG a toute mon admiration, le musée s’intègre magnifiquement à l’environnement de Giverny, il joue merveilleusement avec la lumière naturelle, rien à voir avec un blockhaus. Je me souviens plutôt d’une certaine excitation à l’idée de voir s’ouvrir un musée de beaux-arts, qui faisait au départ une large part à l’art contemporain.
    L’expo Joan Mitchell fera suite à celle de Monet.

  5. Zermo dit :

    C’est peut être tout simplement que nous ne lisions pas les mêmes journaux… Je lisais à l’époque les journaux régionaux, et la critique était unanime.
    Et au début, si vous vous en souvenez, il n’y avait pas le jardin qui a permis de cacher le cube de béton, qui maintenant est intégré, mais à l’époque n’était qu’un blockhaus..
    Quant à la première exposition, c’était une exposition des peintres américains contemporains de Monet, qui étaient venus lui rendre visite à Giverny.
    Et on avait l’impression qu’il s’agissait purement et simplement de copistes des oeuvres de Monet…
    J’ai même un souvenir de meules de foin… quasi identiques…
    Il y a même eu à l’époque, une controverse sur le parking face au musée, qui était payant… Et les journaux de vilipender les Américains qui ne venaient que pour faire de l’argent…Le parking est devenu gratuit à la suite de cette levée de boucliers.
    On disait aussi que si les Américains ouvraient un musée c’était pour vendre leurs peintres, trop méconnus en France…
    Et le musée a évolué petit à petit: il s’est couvert de fleurs, et les expositions sont devenues intéressantes.
    Si bien que maintenant, c’est infiniment dommage qu’on régresse vers un musée de l’impressionnisme, alors qu’il y en a déjà! Par contre, pas de musée américain! Et pourtant il y a des choses à faire voir!
    Qu’est ce que PHR?

  6. Framboise dit :

    J’ai le même souvenir que la personne qui se souvient des protestations sur l’implantation d’un bâtiment d’architecture contemporaine, et j’avais fait l’excursion de Rouen pour me rendre compte. C’est évidemment une grande réussite architecturale dans le paysage, qu’il contribue à "fixer", et j’ai toujours beaucoup apprécié les manifestations , les journées de présentation faites avec de petits événements culturels (lecture de lettres par exemple, et buffets généreux).

    Sans parler des visites guidées en anglais à la demande, des concerts, des expos originales par leur thème, etc…

    Espérons que ces bonnes traditions à l’américaine ne passeront pas!

    Et que ce Musée de l’Impressionnisme ne sera pas une simple attraction de tourisme culturel sur la route des groupes !!! Qu’il apportera une véritable activité artistique et culturelle.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cher lecteur, ces textes et ces photos ne sont pas libres de droits.
Merci de respecter mon travail en ne les copiant pas sans mon accord.
Ariane.

Catégories

Archives