Home » Les Andelys » Tour de la Monnaie

Tour de la Monnaie

Château Gaillard, ouvrage avancéLa forteresse de Château Gaillard est dotée d’un ouvrage avancé qui fait face au plateau qui la surplombe : c’est de là que pouvait venir le danger. A la pointe de cet ouvrage en forme de triangle, une grosse tour domine encore le site. Certains auteurs la nomment la tour de la Monnaie.
D’où vient cette appellation ? En me plongeant dans une monographie de Dominique Pitte sur Château Gaillard j’ai cru trouver la réponse. L’éminent historien rapporte que des pièces de monnaie ont été découvertes au cours de la campagne de fouille de 1991.
Trois monnaies : c’est un tout petit trésor. Tout petit, il l’était aussi par sa valeur. Deux de ces pièces sont des liards en cuivre de Louis XIV, le fameux roi de France. On imagine qu’ils ne représentaient pas une fortune puisque leur nom est resté figé dans l’expression « ça ne vaut pas un liard ».
Quant à la troisième pièce… Ah ! revoilà les jolis noms de monnaie ! C’est un niquet. Un niquet en billon noir, pour être précis.
Le billon est l’alliage d’un métal précieux, or ou argent, avec un métal de moindre valeur comme le cuivre.
Le niquet est une monnaie anglaise. Celui-ci a été frappé le 30 novembre 1421 à Saint-Lô, en pleine Guerre de Cent Ans, alors que la Normandie est anglaise. Il porte le léopard couronné passant sous un lis d’Henri V, roi de France et d’Angleterre.
J’étais heureuse de m’enrichir de ce niquet et de ce billon, mais déçue de découvrir bientôt que mon hypothèse sur l’origine de l’appellation de la tour de la Monnaie ne tient pas. Ce n’est pas là que les pièces ont été trouvées.
La tour a cependant fait l’objet d’études en 1992 et 1995. Car le récit de la prise du château en 1204 raconte que la tour bâtie par Richard Coeur de Lion a été minée et partiellement détruite. Alors, de quand date celle que nous voyons aujourd’hui ? L’a-t-on réparée ou entièrement reconstruite ?
Sur ce point les historiens semblent assez sûrs d’eux. A peine le château pris, Philippe-Auguste l’a fait remettre en état de servir. Et pas question de faire des économies qui peuvent coûter cher à l’arrivée. La tour présente un mortier différent des autres mais parfaitement homogène partout, on ne remarque pas de raccords qui auraient été autant de points faibles. Le roi de France a bel et bien fait raser puis rebâtir la tour.


4 commentaires

  1. Daddy Doo dit :

    D’où vient donc ce nom de "niquet" ? de Nick (Nicholas) et "Old Nick" désignant le diable ! ou bien du verbe to nick = deviner qui donne aussi un nick = coup gagnant au jeu de dés ? mais probablement pas du nickel, pièce américaine de cinq cents, trop récente. Alors, un nickname (surnom ou sobriquet) …

  2. Ariane dit :

    Il faudrait s’appeler Alain Rey pour démêler tout ça…

  3. Sylvie dit :

    Ca ne vaut pas tripette, en effet, tout ça ; car le niquet (ou double tournois), viendrait du vieux français "nique, exprimant l’indifférence, le dédain et la moquerie. Par métonymie, on passe du sens d’objet suscitant le dédain, etc., à celui d’objet sans valeur." (Le Robert, dictionnaire historique de la langue française, Alain Rey). Le niquet désignerait par dérision des monnaies de faible valeur

  4. Ariane dit :

    Merci Sylvie !

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cher lecteur, ces textes et ces photos ne sont pas libres de droits.
Merci de respecter mon travail en ne les copiant pas sans mon accord.
Ariane.

Catégories

Archives