Home » Débarquement » Plage d’Asnelles

Plage d’Asnelles

Plage d'Asnelles, Calvados Des nuages mauves se pressaient dans le ciel des côtes de la Manche hier, laissant apercevoir parfois de minuscules coins de ciel bleu. « Juste de quoi faire un mouchoir à la Sainte Vierge !  » disait-on autrefois en Normandie. Selon l’importance des éclaircies, le vêtement qu’on aurait pu tailler pour la Bonne Mère dans le ciel bleu variait, le manteau étant signe de larges percées d’azur.
C’est un de ces temps incroyables dont la Normandie a le secret, lumineux sous les nuages, et qui invente des camaïeux grisés d’opale qu’il répand à n’en plus finir sur le sable et sur la mer.
Un temps de novembre un peu trop doux pour marcher sur des plages un peu trop belles, alors que se profilent à l’horizon les pontons du port artificiel d’Arromanches ; et en ce mois propice au souvenir des disparus toute cette douceur, cette beauté paisible continuent d’étonner en ces lieux qui ont connu les tragédies de juin 1944, le tourbillon de l’activité humaine et l’écho d’un fracassant déluge de fer, de feu et de sang.


4 commentaires

  1. Alistrid dit :

    C’est joli et bien dit. J’ai l’impression de ne plus sortir de ma maison mais vous m’en redonnez l’envie. Dimanche nous voilà ! en bord de mer où ailleurs j’irai. En tous les cas, en Normandie.
    Merci pour toutes ces news que je lis régulièrement et avec attention.

  2. Ariane dit :

    Mais oui, c’est si bon de changer d’air, même si on ne va pas très loin !

  3. Tessa dit :

    Or as we say in English ‘enough blue sky to make a sailor a pair of trousers’

  4. Ariane dit :

    Quelle expression adorable !

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cher lecteur, ces textes et ces photos ne sont pas libres de droits.
Merci de respecter mon travail en ne les copiant pas sans mon accord.
Ariane.

Catégories

Archives