Home » Bassin aux Nymphéas » Le débit de l’eau

Le débit de l’eau

Le Ru, GivernyDEVOIR DE VACANCES

Soit un bassin d’une superficie de x m2 et de y cm de profondeur. Ce bassin est alimenté par un captage d’eau souterrain d’un débit de z litres par minute.

1/ Calculer le temps caractéristique de renouvellement de l’eau du bassin. On pourra négliger les infiltrations.

Le jardinier plante des nénuphars, qui apprécient la chaleur et les nitrates (on trouvera en annexe un graphe de l’influence de la température et de la concentration en nitrates sur la croissance des nénuphars). Sachant que l’eau souterraine est à une température T0 très inférieure à la température extérieure, et d’une concentration C en nitrates :

2/ Établir si un apport continu de cette eau a une incidence positive ou négative sur le développement des feuilles de nénuphars.
3/ Déterminer la date d’apparition des premières fleurs en conditions normales de température et de pression.

La richesse en nitrates de l’eau souterraine et la clarté de l’eau du bassin entretenue par son renouvellement permanent favorisent la prolifération des algues.

4/ Représenter le graphe du temps nécessaire à l’entretien du bassin en fonction du débit d’eau souterraine. En déduire s’il sera ou non nécessaire d’embaucher un jardinier supplémentaire.

Pour hâter la floraison, le jardinier décide de stopper l’arrivée d’eau froide et de laisser le bassin se réchauffer. La prolifération des algues se poursuit jusqu’à ce que l’eau de l’étang se trouble à la température T1. Puis le manque de lumière stoppe la croissance des algues.

5/ Combien de jours le jardinier peut-il espérer gagner sur l’apparition des premières fleurs ?

6/ Sachant que le jardin est visité par des touristes qui apprécient l’eau claire et les nénuphars en fleurs, démontrer par l’absurde qu’il est impossible de satisfaire la totalité des touristes. Déterminer le débit que le jardinier doit laisser à l’arrivée d’eau pour obtenir une satisfaction optimale des touristes en fonction des données du problème.


6 commentaires

  1. Ad Hoc dit :

    … et voilà ce qui fait que votre fille est muette !

  2. Florence dit :

    Le jardinier exagère : il pourrait envoyer un texto à tous les touristes potentiels pour les prévenir quand les nénuphars seront en fleurs !

  3. Ariane dit :

    Les problèmes de communication sont plus faciles à résoudre que les problèmes de robinets.

  4. Bernard dit :

    Bonjour Ariane. Aux devoirs de vacances, je préfère chanter "Débit de l’eau Débit de lait". C’est plus … entraînant.

  5. Ariane dit :

    Surtout en ce moment, bonjour bonjour les hirondelles !

  6. gina dit :

    Over the garden’s central pathway Monet constructed metal arches to support fragrant climbing roses and he planted nasturtiums to creep over the gravel below. Over the years Monet planted with an artist’s eye so that today every square centimeter of the garden is filled with an amazing variety of flowers providing a riotcolour, form and shape for Monet’s constant quest to capture on canvas.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cher lecteur, ces textes et ces photos ne sont pas libres de droits.
Merci de respecter mon travail en ne les copiant pas sans mon accord.
Ariane.

Catégories

Archives