Home » Balade en Normandie » Des vaches sous les pommiers

Des vaches sous les pommiers

Vache sous un pommier en fleursIl suffit qu’une voiture s’arrête au bord de la route pour que toute vache qui se respecte se sente prise de curiosité. Elle se demande, sans doute, ce qui peut bien provoquer la vôtre, et vous fixe intensément en quête d’une réponse, le regard encadré par ses boucles d’oreilles numérotées.
A quelques kilomètres de Giverny, les plateaux du Vexin sont plutôt des terres à blé, où s’étendent de vastes champs de colza, de lin, d’escourgeon et autres cultures intensives. Mais il arrive qu’on y croise, près des villages, de petits coins de vergers, souvenirs d’un temps où chaque fermier produisait son cidre pour l’année.
La logique veut que les pommiers s’élèvent dans des prairies, et que des vaches s’occupent, à grands coups de langue, de limiter la croissance de l’herbe.
En cette saison, les pommiers sont encore en fleurs, les pissenlits et les boutons d’or aussi, et le tableau que composent les arbres, l’herbe grasse et les bovins a quelque chose qui réjouit l’oeil.
C’est l’image de l’opulence qui se traduira dans la cuisine normande par force crème, beurre, pomme et calvados, comme une promesse d’agapes à venir, d’assiettes savoureuses à dévorer à grand coups de dents.


4 commentaires

  1. Jackie dit :

    Bonjour Ariane,
    La Normandie est bien jolie et décrite comme vous le faites, ça me donne envie d’y retourner …en été. j’ai aimé mes vacances dans cette région,(je vis près de l’Etand de Berre, c’est dire la différence !) et je regrette que votre photo montre une vache Prim’holstein au lieu d’une belle Normande comme j’ai pu en voir qqunes de curieuses.

    Amicalement, jackie

  2. Ariane dit :

    Les vaches normandes sont malheureusement de plus en plus rares, car on tend vers la spécialisation, lait ou viande, et la Normande, bonne à tout autrefois, devient aujourd’hui bonne à rien, ce qui est triste, elles sont bien jolies avec leurs taches brunes.

  3. huguette dit :

    ce ne serai pas plus difficile de mettre des vaches normandes sous les pommiers en fleurs

  4. Ariane dit :

    Pour la carte postale, oui, mais il y a des gens qui en vivent et qui doivent faire des choix économiques.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cher lecteur, ces textes et ces photos ne sont pas libres de droits.
Merci de respecter mon travail en ne les copiant pas sans mon accord.
Ariane.

Catégories

Archives