Home » Arbres » Trois saules

Trois saules

Les trois saules de GivernyL’engin n’a pas fait dans le détail. Il a arraché le saule malade, sans trop d’égard pour la berge ni le chemin. Heureusement, il reste encore quelques jours pour remettre le site en état, et replanter un saule à la place du précédent. Car il faut qu’ils soient trois, fidélité à Monet oblige.
C’est la vie des jardins, avec le temps de moins en moins de végétaux datent de l’époque de leur créateur. A l’ouverture de Giverny en 1980, on pouvait voir encore un vénérable pommier du Japon devant la maison, et l’un des trois saules était toujours debout. Il a fallu les remplacer depuis.
Le saule pleureur est un arbre qui pousse vite, mais dont la durée de vie est courte, une règle générale parmi les arbres. Le seul à résister encore est celui du bout du bassin, pour combien de temps ?
Cela rend les arbres d’origine d’autant plus émouvants. Le hêtre pourpre, par exemple, planté par Monet, ou les vieux tilleuls.
Toutefois, Monet a vu ces arbres petits alors que nous les admirons dans leur maturité. Les arbres à croissance lente ont une durée de vie plus longue…
A contrario, Monet a vu et peint ses jeunes saules tels que nous apparaissent aujourd’hui leurs remplaçants.
Entre la fidélité et l’authenticité, on est obligé de choisir, un siècle plus tard. Quand l’authenticité disparaît, on se console par un surcroît de fidélité à l’original. Ce n’est plus aussi vrai, mais c’est plus ressemblant.


5 commentaires

  1. Aifelle dit :

    Je vais me préparer à trouver un vide, mais c’est la vie des jardins .. Je n’ai pas de photos de mes premières visites à l’ouverture hélas, je ne me souviens plus très bien de l’apparence qu’il avait.

  2. Tania dit :

    Authenticité, fidélité, j’imagine qu’il y a discussion pour préserver au mieux le jardin de Monet. Beaucoup de peintres belges, Rodin aussi, ont peint la merveilleuse hêtraie de la Forêt de Soignes près de Bruxelles. A présent, l’option dominante consiste à diversifier les essences, espérons que cela ne fasse pas disparaître la cathédrale de hêtres.

  3. Ariane dit :

    Tania : Ah, les forêts de hêtres, quelles merveilles !
    Aifelle : Côté photo, tu t’es rattrapée depuis…

  4. Carola dit :

    Gardens renew themselves (with man’s help) that’s O.K. as the ambiance of Monet is still there, we have all felt it when walking these hallowed grounds.

  5. Ariane dit :

    Merci Carola, en effet, si les visiteurs ressentent toujours la présence de Monet à Giverny, la mission est accomplie.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cher lecteur, ces textes et ces photos ne sont pas libres de droits.
Merci de respecter mon travail en ne les copiant pas sans mon accord.
Ariane.

Catégories

Archives