Home » Vernon (3) » Portes ouvertes chez Bonnard

Portes ouvertes chez Bonnard

ancienne maison de Pierre BonnardC’est la nouveauté des Journées du Patrimoine à Vernon : ce week-end, l’ancienne maison de Pierre Bonnard, La Roulotte, ouvre pour la première fois ses portes au public. Ses nouveaux propriétaires ont acheté la maison l’an dernier par coup de coeur et admiration pour l’artiste.
Voilà des années que je grillais de voir l’intérieur de cette propriété privée, qui figure si souvent sur les tableaux de Bonnard entre 1910 et 1938.
Les murs n’ont pas changé, ni la vue sur le val de Seine. La terrasse et le gros tilleul sont toujours là. Tout le long de la maison court toujours la balustrade si typique de l’époque. A l’intérieur, pourtant, on ne retrouve pas grand chose, la maison a été modernisée.
On se console avec une belle expo sur le hameau de Vernonnet où se dresse La Roulotte. Ce hameau se dénommait les Fourneaux du temps où on y fabriquait de la chaux. Avec l’arrivée du train et la mode du canotage et de la villégiature en bord de Seine a surgi un hôtel style pension de famille. L’hôtel dénommé « A ma campagne » a donné son nom au hameau.
Le terme bien en vigueur au début du 20e siècle désigne selon le Larousse de 1928 une « propriété rurale, habitation de plaisance ». pour ceux qui n’avaient pas les moyens de posséder une résidence secondaire, le petit hôtel de Vernonnet pouvait en tenir lieu. Où allez-vous cet été ? Je vais à ma campagne…


4 commentaires

  1. Bertrand de Vautibault dit :

    Joli clin d’oeil à P. Bonnard et "Ma Roulotte" que ce billet écrit avec justesse et charme …
    Les portes ouvertes ont été un franc succès grâce à la haute qualité des visiteurs !
    Pour les lecteurs du blog d’Ariane, sachez qu’il n’est pas nécessaire d’attendre les prochaines journées du Patrimoine pour visiter le jardin et la maison, car les portes sont ouvertes en téléphonant au 0609924679 (Danièle ou Bertrand).

  2. Ariane dit :

    Bertrand, merci pour cette invitation, les fans de Bonnard ne manqueront pas d’en profiter !

  3. Suticos dit :

    Madame, bonjour.
    Je n’ai peut-être pas bien compris, mais le nom, des Fourneaux, n’a rien à voir avec les fours à chaux de Vernonnet. Il vient d’une famille bourgeoise de Vernon, propriétaire du domaine dès le XIVe siècle. Le domaine, coteau et Berge, s’étendait de l’actuel hameau de Ma Campagne jusqu’au pied du val de Tilly. Pour ce qui est du nom, Ma Roulotte, je n’ai lu qu’un auteur pour écrire LA Roulotte, et l’organisatrice de l’exposition Bonnard à Giverny. Pour le reste, je ne peux que vous remercier d’avoir écrit le nom de votre quartier, Vernonnet, sur votre blog.

  4. Ariane dit :

    Suticos, merci pour ces précisions concernant les Fourneaux. Bonnard se faisait adresser son courrier à la Roulotte, comme on a pu le voir lors de l’exposition. Vous aurez compris que mon but en écrivant ce blog n’est pas de parler de mon quartier, même si j’y suis très attachée, mais de sujets susceptibles d’intéresser un public plus large. Ce n’est pas non plus de faire oeuvre d’historien, mais seulement de rester dans le cadre de mon métier, qui est de raconter des histoires et donner des éclairages.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cher lecteur, ces textes et ces photos ne sont pas libres de droits.
Merci de respecter mon travail en ne les copiant pas sans mon accord.
Ariane.

Catégories

Archives