Home » Les coulisses de Giverny » Oeil-de-boeuf

Oeil-de-boeuf

Oeil-de-boeuf

Avez-vous deviné d’où cette photo est prise ?
C’est la vue qu’offre l’oeil-de-boeuf situé sur le fronton de la maison de Monet.
J’aime bien les oeils-de-boeuf, même si ça sonne un peu bizarre. Les yeux-de-boeufs, comme j’ai entendu une archi le dire, est plus joli, mais c’est pas nous qu’on décide.
Chez Monet, la question du pluriel ne se pose pas. Il n’y a qu’un seul oculus sur la façade, en plein centre et tout en haut, comme un point sur un i. Rappelons-le, ce n’est pas le peintre qui avait adopté cette disposition, puisque la partie centrale de la maison est celle qui était déjà bâtie à son installation à Giverny.
Pour approcher de l’oeil-de-boeuf, il faut se glisser dans un réduit bas de plafond. C’est, à cet étage, le seul endroit d’où l’on aperçoit le jardin, et on ne peut s’empêcher d’évoquer les garçons qui logeaient à ce niveau à l’arrivée de la famille à Giverny. Jean-Pierre, Michel, Jean et Jacques ont sûrement eu beaucoup d’imagination pour tirer parti de la disposition des lieux pour le jeu et la rêverie.


2 commentaires

  1. Genevi dit :

    Yeux, mais Oeils-de-boeuf, cieux, mais ciels de peintre, aïeux, mais aussi aïeuls , nous ne facilitons pas
    le vie des étrangers désireux d’apprendre la langue !

    Finalement, ces curiosités linguistiques rendent légitimes quelques fantaisies personnelles : ainsi dorénavant c’est sans aucun complexe que j’évoquerai ma collection de chevals à bascule :

    En effet la phrase " chevals à bascule ", et c’est moi qui décide, désigne un ensemble de décorations de sapin de Noel évoquant exclusivement ce jouet, et que je viens justement de descendre du grenier .

  2. Ariane dit :

    C’est comme les ralentisseurs de vitesse dans sa rue. On pense que ça complique la vie aux autres mais on est les premiers à en pâtir. Cela dit, vous avez raison : comme chacun sait à partir de deux chevals on dit un chevaux. Ainsi donc vous avez votre écurie personnelle ? Cela doit être bien joli sur le sapin !

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cher lecteur, ces textes et ces photos ne sont pas libres de droits.
Merci de respecter mon travail en ne les copiant pas sans mon accord.
Ariane.

Catégories

Archives