Home » Fondation Claude Monet » 631 000 visiteurs en 2015

631 000 visiteurs en 2015

Arceau aux roses, jardin d'eau de Monet

Parmi toutes les choses inavouables qu'on a pensées au moment des attentats – ces pensées égocentriques à l'heure où il n'y a que la compassion qui vaille – il y avait celle-ci : heureusement que la saison est finie. Le 13 novembre, la Fondation Monet et le musée des impressionnismes Giverny étaient déjà entrés dans leurs cinq mois de fermeture.


A Paris, qui ne connaît pas cette pause hivernale et qui était la cible même des attentats, l'impact sur le tourisme a été immédiat. En conséquence, les chiffres annuels du tourisme parisien ne crèveront pas les plafonds.
Rien de tel à Giverny, donc, où l'année 2015 était déjà bouclée. Une année record, une fois de plus. 631 000 visiteurs sont venus admirer les jardins et la maison de Claude Monet. 188 000 ont poussé la porte du musée des impressionnismes, où l'expo Degas a fait un carton.
631 000 visiteurs chez Monet, c'est du jamais vu, même si on s'en rapprochait l'an dernier (627 000 en 2014). Il a fait beau, les croisières fluviales sont en expansion, la SNCF a lancé le train de l'impressionnisme, on a grignoté quelques jours d'ouverture supplémentaires en début de saison… autant de raisons qui expliquent en partie ce succès sans précédent.
Les résultats seront-il aussi exceptionnels en 2016 ? Ce sera une année "festival impressionniste", ce qui donne toujours beaucoup de visibilité à Giverny. On ouvrira encore plus tôt, dès le 25 mars 2016. En revanche, on ne pourra pas faire mieux en matière de météo, et peut-être moins bien. Le 1er mai et le 8 mai tombent un dimanche, ce qui annule deux ponts. Et puis il y a cette interrogation sur le contre-coup des attentats. Se fera-t-il encore sentir au printemps prochain ?
Quel que soit le côté duquel penche la balance, pour l'instant je n'ai pas envie d'être inquiète. En 2008, quand il n'y avait "que" 410 000 visiteurs par an à la Fondation Monet, on travaillait quand même. Et curieusement on parlait déjà d'attentats, ceux du 11 septembre 2001 à New-York, qui avaient tari pour un temps la clientèle étasunienne.
A Giverny, où les étrangers représentent 60 % des visiteurs, l'affluence dépend en fait de dizaines de facteurs. Les taux de change plus ou moins avantageux, le prix du pétrole, les grandes expos Monet dans le monde, la politique étrangère de la France qui conduit parfois à son ostracisation, les grèves dans les transports, le réveil des volcans… Beaucoup trop d'éléments pour qu'on puisse se risquer à des pronostics. Mais pour que l'année soit bonne, il est indispensable que le sentiment de sécurité demeure, à savoir : qu'il n'y ait pas de nouvel attentat. C'est ce que je veux nous souhaiter à tous. Bonne et heureuse année 2016 !


6 commentaires

  1. Marie Claude dit :

    Nous ne pouvons qu’espèrer qu’il n’y ait plus de menaces,mais…
    Essayons de rester optimistes!
    Douce année 2016 avec encore de belles visites dans ce magnifique jardin enchanteur,que vous savez si bien mettre à l’honneur.

  2. Thérèse dit :

    Une belle mise au point sur Giverny. Le sentiment de sécurité est primordial aussi bien dans l’espace privé que dans l’espace public, une vie normale en dépend, travaillons-y.
    Douce année 2016 à vous et bon repos.

  3. Aifelle dit :

    Nous le souhaitons tous, une année 2016 plus sereine que la précédente. Gardons l’espoir ! Que l’année 2016 te soit douce et nous ne manquerons pas de nous croiser à nouveau dans les allées au printemps.

  4. Ariane dit :

    Marie-Claude, Thérèse, Aifelle, tous mes voeux de paix à vous pour 2016 ! Le réveillon tranquille laisse espérer que tout se passera mieux cette année. En tout cas les évènements nous aurons fait apprécier le privilège de vivre dans un pays paisible…

  5. Tania dit :

    Formidable succès, bravo !

  6. Nadezda dit :

    Bravo, c'est rassurant que de plus en plus de monde aiment l'Art parce que pour nous les artistes cette année-ci c'est la catastrophe.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cher lecteur, ces textes et ces photos ne sont pas libres de droits.
Merci de respecter mon travail en ne les copiant pas sans mon accord.
Ariane.

Catégories

Archives