Home » Les mots pour le dire » Paréidolie

Paréidolie

Tulipe perroquet

Que voyez-vous dans cette image ? Une tulipe perroquet ? Ou bien un profil de visage à la Arcimboldo, assez disgrâcié par la nature ? 

Cette faculté de voir des visages dans les objets ou les plantes porte un nom : c'est la paréidolie. La ville de Marseille

a popularisé ce mot savant en en faisant le titre de son salon du dessin contemporain.

J'ai une certaine tendance à ce petit jeu, et vous ? Au tout début du blog, j'avais déliré un peu sur le monsieur qui habite dans l'arbre, sans être sûre que les lecteurs aimeraient jouer eux aussi. Mais quand même, si on ne peut plus délirer un peu…

Tout récemment, un fidèle lecteur m'a confié qu'il voyait dans la photo du 18 octobre du calendrier perpétuel de Giverny "la tête et le torse d'un cheval ou d'un élan". Cela demande un peu plus d'imagination, mais je l'ai vu aussi. L'internet regorge de photos étonnantes (le site entier est délicieux d'ailleurs, bourré de talents). Quand on a senti un regard peser sur soi, il est difficile de résister à la tentation de le photographier. 


Un commentaire

  1. Marie Claude dit :

    Un terme que je connaissais pas,je vais essayer de m'en souvenir…

    Je suis allée voir sur le site , très intéressant on peut laisser son imagination vagabonder.

    Je ne vais plus regarder certaines choses de la même façon.!

     

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cher lecteur, ces textes et ces photos ne sont pas libres de droits.
Merci de respecter mon travail en ne les copiant pas sans mon accord.
Ariane.

Catégories

Archives