Home » Jardin d'eau » Premiers nymphéas

Premiers nymphéas

Premiers nymphéas
L’étang aux nymphéas de Claude Monet à Giverny

Après un début mai bien frileux, les premiers nymphéas viennent de s’ouvrir à la surface du bassin de Monet. Le plus audacieux a pointé le bout de ses pétales dès le 14 mai. Leur nombre se multiplie de jour en jour. Pour l’instant ils sont tous blancs, comme toujours, les colorés suivront.

Sur les berges et dans les reflets, la symphonie des verts joue sa mélodie apaisante et joyeuse. Les fleurs et leurs couleurs se cachent dans les bordures. Elles pétillent d’orange, de rose ou de violet.

Premiers nymphéas

C’est l’époque délicieuse de la floraison des glycines, plus tardives ici qu’en ville. Tous les jours quelqu’un me confie : « j’adore la glycine ! » C’est si joli et si bref, il faut être là au bon moment.


2 commentaires

  1. Quand on parle de nymphéas on pense aussitôt à Monet,l’étang va être superbe!
    Je viens de terminer « à Giverny chez claude Monet »,un bon moment de lecture.
    Je te l’ai déjà dit, tu as un lieu de » travail » superbe!!

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cher lecteur, ces textes et ces photos ne sont pas libres de droits.
Merci de respecter mon travail en ne les copiant pas sans mon accord.
Ariane.

Commentaires récents

Catégories

Archives