Home » Les jardins de Monet » Le parcours à sens unique

Le parcours à sens unique

Le parcours à sens unique
L’entrée aux jardins de Monet se fait par la ruelle Leroy, où a lieu le contrôle des billets électroniques, celui du port du masque et des sacs et la désinfection des mains. Les guichets sont fermés, il n’y a pas de vente de billets sur place.
Le parcours à sens unique
La visite commence par le jardin d’eau. La portion entre le pont japonais et le petit pont à droite sur la photo n’est pas accessible, ni dans un sens ni dans l’autre. C’est le seul regret dans un parcours qui est vraiment très bien conçu.
Le parcours à sens unique
On aperçoit le chemin le long du Ru, et on tourne à gauche sous l’arceau aux roses.
Le parcours à sens unique
Au hêtre pourpre, on prend tout droit. Les bancs de pierre et le plan sont en place.
Le parcours à sens unique
On peut monter sur le pont, mais pas le franchir. A l’autre bout, un gardien attend les visiteurs qui achèvent leur tour de bassin pour leur faire traverser la route vers le clos. Ainsi on ne se croise pas dans le souterrain.
Le parcours à sens unique
Sens obligatoire pour faire le tour du bassin. L’avantage de toutes ces contraintes est qu’il y a très peu de monde. Pour l’instant, seulement 30 personnes maxi toutes les 20 minutes, je crois.
Le parcours à sens unique
Au bout du bassin, l’allée vers le petit pont sur le Ru est barrée elle aussi. Ce n’est jamais très fréquenté par là…
Le parcours à sens unique
Côté jardin de fleurs, la visite commence au pied de la grande allée, et de là on part à gauche.
Le parcours à sens unique
On remonte vers la maison par l’ouest, du côté de la serre.
Le parcours à sens unique
L’accès à la maison se fait par le premier atelier. Pschitt obligatoire sur les mains. Accéder par le salon-atelier est très sympa et évite de monter des marches pour les redescendre ensuite, ainsi que la bousculade dans l’escalier. Si cela pouvait se pérenniser…
Le parcours à sens unique
Après l’atelier, on monte vers les chambres avec un coup d’oeil sur le salon bleu. Le reste est inchangé.
Le parcours à sens unique
A la sortie, les deux allées à l’est du jardin sont facultatives. On commence par descendre dans la « boîte de peinture, » sous les supports métalliques.
Le parcours à sens unique
On remonte vers la boutique et la sortie par l’allée du rond des dames. Tous les bancs de bois ont été supprimés. Malgré ces contraintes, la visite donne une très bonne impression d’avoir tout vu et de profiter réellement du jardin, surtout grâce à la faible affluence. Ces photos ont été prises lundi 8 juin, jour de l’ouverture un peu maussade. Comme toujours, les floraisons sont un enchantement, faut-il le dire ?


3 commentaires

  1. J’y suis allée mercredi et franchement j’ai été soulagée de voir que les contraintes ne sont pas lourdes. Et j’ai eu plaisir à visiter dans le calme, sans la foule .. on peut prendre son temps, il ne faut pas hésiter à venir.

  2. Une réorganisation pour la visite qui semble satisfaisante pour les chanceux qui peuvent s’y rendre..
    Certaines modifications seront peut-être à retenir définitivement!
    Magnifique ces arceaux de roses ,j’imagine le parfum…
    J’ai apprécié toutes ces photos.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cher lecteur, ces textes et ces photos ne sont pas libres de droits.
Merci de respecter mon travail en ne les copiant pas sans mon accord.
Ariane.

Catégories

Archives