Home » Bassin aux Nymphéas » Glycine

Glycine

GlycineLa glycine en fleurs au-dessus du pont japonais, c’est la carte postale de Giverny. La floraison dure assez longtemps, en mai, car le pont est orné de deux variétés différentes. L’une, de couleur mauve, porte des grappes assez rondes, l’autre de longues fleurs blanches.
La robustesse de la glycine est assez stupéfiante. Elle traverse allègrement les décennies, supporte l’absence de soins, l’abandon, l’excès d’humidité… rien ne la décourage.
Cinquante ans après la mort de Monet, il ne restait presque rien de son jardin, mais les glycines n’étaient pas mortes. Celle du pont, la blanche, a dû être coupée pendant la reconstruction de la passerelle. Elle est repartie de plus belle.
A l’autre bout de l’étang, la glycine mauve avait glissé dans le bassin. Elle a pu être repêchée et sauvée. De son tronc, il ne reste que l’écorce. Mais vaille que vaille, un siècle après sa plantation, elle survit toujours.


Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cher lecteur, ces textes et ces photos ne sont pas libres de droits.
Merci de respecter mon travail en ne les copiant pas sans mon accord.
Ariane.

Catégories

Archives