Home » Tableau de Monet » Champ de coquelicots près de Vétheuil

Champ de coquelicots près de Vétheuil

<em>Champ de coquelicots près de Vétheuil</em>, Claude Monet, 1879, Fondation Collection E.G. Bührle, Zurich » />Quatre personnages enfoncés jusqu’à mi-corps dans une mer de coquelicots. Ce devait être le début de l’été 1879, quand les familles Monet et Hoschedé habitaient ensemble à Vétheuil. <br />
 Claude Monet a sans doute lancé à la cantonnade : »Qui vient faire un tour de bateau jusqu’à Lavacourt ? Il y a un champ de coquelicots en fleurs que je voudrais peindre. » <br />
 Une des deux jeunes femmes – est-ce Camille ? est-ce Alice ? – a embarqué avec lui, en compagnie de trois des huit enfants. Ils ont traversé la Seine. Le ciel était chargé de nuages, il faisait peut-être un peu lourd. <br />Longtemps, ils ont cueilli de gros bouquets de coquelicots, qui se fâneraient bientôt, tandis que Monet les cueillait lui aussi du bout de son pinceau, pour les déposer sur la toile.<br />Monet aimait tellement la vue depuis Lavacourt qu’il est allé jusqu’à louer une petite maison pour six mois en 1901, plus de vingt ans après, afin de peindre à nouveau ce paysage. L’église de Vétheuil qui s’élève de l’autre côté du fleuve apparaît dans 60 tableaux de Monet !<br />
 Lavacourt se trouve à l’intérieur d’une boucle de la Seine. L’absence de pont en fait un bout du monde. Pourtant, quand on prend la peine de s’y rendre, on est récompensé par la magnifique vue sur Vétheuil. <br />
 Une émotion saisit le voyageur qui débouche sur la berge de la Seine. Si, dans <em>Champ de coquelicots près de Vétheuil</em>, les personnages sont immergés dans la prairie fleurie, à Lavacourt, on est dans un Monet. On a l’impression d’entrer dans le tableau, comme on peut l’avoir dans <a href=les jardins de Monet à Giverny.


9 commentaires

  1. Ce lieu peint par Monet est l’un de nos préféré et le but de nombreuses promenades. Même si les coquelicots ne sont plus là…la magie demeure ! Et que dire d’un coucher de soleil sur l’église de Vétheuil…pour nos enfants c’est "le Mont St Michel" !!!

  2. Les coquelicots… Je me souviens brusquement qu’il y a une quinzaine d’années, quand je faisais de la randonnée dans la région, il y avait dans notre groupe de marcheurs aux pieds ornés de pustules et de cloques une jeune femme qui nous avoua désirer ardemment pouvoir un jour prendre un bain de fleurs de coquelicot. L’image de son désir me saisit, comme un symbole parfait de la volupté : le rouge du pétale de coquelicot, si ardent en couleur et si éphémère dans sa substance.
    Quelques années plus tard, j’étais dans un jardin visité régulièrement par un paon, à l’heure du cocktail (chips pour lui, jetés sur la pelouse). Je portais une robe bleue ornée de coquelicots. Le paon me dévisagea, penchant la tête tantôt à gauche tantôt à droite… puis se mit à foncer sur moi. Il croyait reconnaître sur ma robe quelque baie façon framboise mais tellement plus grosse… Ce jour-là, j’ai eu peur. Mais qu’est-ce qui est le plus redoutable finalement, l’avidité d’un paon ou le désir de volupté d’une jeune femme ?

  3. Je suis moi-même artiste peintre depuis trente ans. Je peins beaucoup de paysages et de portraits, mais depuis quelques années, j’ai aussi la facheuse manie de reproduire le tableau qui fait la une comme aujourd’hui. Ainsi, je suis depuis ce matin-même sur ce tableau de Monet, dont je suis aussi un inconditionnel. C’est aussi quelque part une émotion certaine de travailler et de se concentrer sur les détails d’un tableau, tout en sachant qu’avant vous un génie comme Monet y était déjà, voilà plus d’un siècle.

  4. De Vétheuil, je ne connais que des tableaux de L.PELTIER qui peignait en 1879/82 aux mêmes lieux que MONET.
    Il avait aussi peint le bateau atelier de MONET.
    Savez vous où l’on peut voir ses peintures?
    Merci par avance.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cher lecteur, ces textes et ces photos ne sont pas libres de droits.
Merci de respecter mon travail en ne les copiant pas sans mon accord.
Ariane.

Catégories

Archives