Home » Débarquement » Pointe du Hoc

Pointe du Hoc

Pointe du HocGiverny n’est qu’à deux heures de route des plages du Débarquement, qui s’étirent tout au long du littoral du Calvados jusqu’à la Manche.
Un des épisodes les plus dramatiques du 6 juin 1944 s’est déroulé à la Pointe du Hoc. Le site vient de faire l’objet de travaux de réaménagement de grande ampleur. Grâce à cette mise en valeur, la lecture du champ de bataille est devenue plus aisée, son impact plus fort.

A la pointe du Hoc, la falaise s’avance dans la mer comme l’étrave d’un navire. Au sommet de cet emplacement stratégique, les Allemands avaient installé une batterie de canons capables d’atteindre les plages voisines, Omaha et Utah. Les armes étaient placées dans des bunkers de béton.
Visiter le site, c’est revivre le jour J côté allemand. Dès l’arrivée, on est frappé par la multitude de trous d’obus. Plus de soixante ans après la bataille, ils témoignent du déluge de feu qui s’est abattu sur ce secteur les jours précédant le Débarquement.
Si votre imagination vous fait entendre les sifflements et les détonations terrifiantes, vous aurez envie de vous réfugier dans un abri. On peut entrer dans un bunker. C’est étroit, très étroit. Humide, froid, bétonné. Tout d’une tombe. Tellement oppressant qu’on ressort vite à l’extérieur.
Du belvédère, le regard porte loin sur la mer, toute vide. A l’aube du D Day, elle était couverte de navires de guerre, fonçant droit vers vous. Je me demande quelle terreur on ressent dans cette situation. Quand on sait qu’on n’a qu’une chance infime de voir l’aube suivante.
A 7h30, les Rangers américains ont lancé l’assaut. Eux aussi devaient avoir la peur au ventre. Sous un feu meurtrier, ils ont lutté pour gravir la falaise, en utilisant des échelles de pompiers, des grappins et des cordes. La bataille a été longue et terrible. Il a leur a fallu deux jours pour se rendre maître de la pointe du Hoc.


Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cher lecteur, ces textes et ces photos ne sont pas libres de droits.
Merci de respecter mon travail en ne les copiant pas sans mon accord.
Ariane.

Commentaires récents

Catégories

Archives