Home » A la campagne » Fleur bleue

Fleur bleue

Champ de lin en fleur Autant le colza est incontournable au printemps, avec son jaune acide omniprésent qui vous saute à la figure, autant le lin joue la discrétion. Pour peu que la pluie vous tienne à l’écart des chemins de campagne pendant une ou deux semaines, et vous ratez la courte mais si jolie période où il est en fleur.
Si le colza fait masse, le lin est mousseux et léger. Sa floraison saupoudre les champs d’une traînée de petites étoiles bleues tombées du ciel et accrochées au sommet de courtes tiges toutes fines.
Comment quelque chose de si délicat peut-il produire une fibre aussi solide ? Le processus de transformation est long et un peu mystérieux, comme celui qui fait naître les papillons, ou les bons petits plats en cuisine.
Beauté éphémère : vous apercevez un champ qui ressemble à celui-ci à deux heures de l’après-midi, vous le retrouvez tout vert à six heures du soir, toutes ses fleurettes fanées.
C’est une beauté qui s’offre et se refuse en même temps. Vue de près, la fleur de lin ne paie pas vraiment de mine, toute petite et toute simplette. Ce n’est qu’en portant le regard au loin qu’on la voit devenir cette nappe d’azur. De près, même pas de quoi être tenté de faire un bouquet.


6 commentaires

  1. Sylvie dit :

    Il est très joli ce champ, vous savez bien prendre les photos, un vrai tableau.

    Sachez que depuis que j’ai découvert votre chronique je ne peux plus m’en passer.

    Tous les matins avant d’aller travailler, en buvant mon café, je lis votre petit article avec beaucoup de plaisir.
    Merçi beaucoup.

  2. Ariane dit :

    C’est trop sympa, Sylvie, merci de me donner à rêver à moi aussi.

  3. Après les iris, ce sont les champs normands qui m’ont aidée à aimer cette région…les champs à cette saison, avant la moisson [et avant la fin des floraisons du colza, du lin…] que je traversais pour aller travailler, sur la route d’Evreux à St André de l’Eure…
    Comme Sylvie, je trouve que ton blog est une vraie merveille.

  4. P'titlouis dit :

    Très bien vu, belle observation.
    Blog merveilleux

  5. vv22 dit :

    Le lin, mon père le cultive et s’il n’a plus guère de mystère pour le lecteur de Queneau que je suis, en revanche, la liqueur de fenouil?

  6. Ariane dit :

    Si vous cherchez une recette, vous n’êtes pas sur le bon site.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cher lecteur, ces textes et ces photos ne sont pas libres de droits.
Merci de respecter mon travail en ne les copiant pas sans mon accord.
Ariane.

Commentaires récents

Catégories

Archives