Home » Les Andelys » Château-Gaillard dans la brume

Château-Gaillard dans la brume

Château-Gaillard dans la brume, photo aérienne de Francis CormonChâteau-Gaillard dans la brume, photo aérienne de Francis Cormon

Vous bâillez encore en gravissant l’escalier qui vous mène sur la courtine de bois de Château-Gaillard. En ce matin de l’hiver 1201, il est l’heure de prendre votre tour de garde. Roger de Lascy, le gouverneur du château-fort, vous a chargé de guetter tout signe suspect aux alentours, il vous a d’ailleurs choisi pour votre vue perçante.
Le soleil qui dore déjà les solides murailles construites par Richard Coeur de Lion ne vous préparait pas à ce que vous découvrez en débouchant sur le chemin de ronde : aussi loin que la vue porte, toute la vallée de la Seine n’est qu’un immense déploiement mousseux. « Goddam ! » vous exclamez-vous. Comme tous vos compagnons, c’est votre juron favori, au point que vos ennemis vous surnomment les Godons.
Les ennemis, ce sont les Français. Le roi de France Philippe-Auguste a juré de prendre la Normandie pour agrandir son tout petit royaume. Il est malin, il pourrait bien y arriver. Mais il faudra d’abord qu’il s’empare de Château-Gaillard, et la forteresse du Duc de Normandie et Roi d’Angleterre est réputée imprenable !
En tout cas, si Philippe-Auguste manigance quelque chose ce matin, les nuages doivent bien faire son affaire. Vous contemplez d’un air perplexe la masse opaque qui s’étend devant vous. En montagne, on appellerait ce phénomène une mer de nuages, mais vous l’ignorez, bien entendu, vous n’avez jamais mis les pieds à la montagne.
Le château est là comme une sentinelle inutile. Il suffit d’attendre, le soleil finira bien par assécher toute cette humidité qui s’attache au fleuve. Cet après-midi, on reverra la courbe de la Seine au pied de la forteresse, et vous pourrez de nouveau déceler le poudroiement d’un cheval au galop à plusieurs lieues de distance.


2 commentaires

  1. Patricial27 dit :

    il existait au moyen age des souterains qui partaient des douvres du chateau et qui passaient soit sous la seine soit ressortait un peu plus loin .Ma grand mere se souvient que certains avaient été déblayés pour reprendre du service au moment de la seconde guerre mondiale ou pour servir de cache .Au Andelys il y aussi un site de galo romain ancien qui à été trouvé route de Paix avec une belle mosaique qui est exposée aussi au musée Nicolas Petit ? On a trouvé aussi dans les années 60 dans la cote de Noyer hameau des Andelys les vestiges d un amphithéatre .A Noyer toujours il existe la tombe de deux aviateurs Anglais qui touché par les Allemands qui ont préférés se sacrifier( ne pas sauter en parachute) pour ne pas s écraser sur la ville .Quand j étais adolecente des bouts de l avion existaient toujours mais par fétichisme certains ont tout pris a l heure actuelle

  2. Ariane dit :

    J’aime beaucoup ce site de Noyer où il n’y a rien à voir et tout à imaginer.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cher lecteur, ces textes et ces photos ne sont pas libres de droits.
Merci de respecter mon travail en ne les copiant pas sans mon accord.
Ariane.

Catégories

Archives