Home » Peinture » L’enfance de l’art

L’enfance de l’art

Deininger Claude Monet, source inépuisable d’inspiration pour les artistes contemporains ! Que pensez-vous de ce pont japonais ? Sympa, n’est-ce pas ?
Mais il ne faut pas s’en tenir aux apparences. Monet utilisait les fleurs de son jardin comme des touches de peinture, ici l’artiste emploie… Chut ! Une surprise vous attend en cliquant sur l’image.
Vous avez vu ce qui compose les touches de couleur ? Du pur délire, non ? Je reste bluffée, complètement fascinée par ce tour de passe-passe de l’oeil, cet incroyable sens de la couleur.
Ce créateur extraordinaire s’appelle Tom Deininger, il vit aux Etats-Unis.
Il y a de la fantaisie, de la poésie dans l’utilisation qu’il fait de ces matériaux. Et aussi quelque chose de vaguement dérangeant. Une critique douceureuse de notre société de consommation qui ensevelit l’enfance sous des tonnes de jouets, tous plus ou moins horribles. On a l’impression de jeter un coup d’oeil dans le cerveau d’un gamin gavé de télé, obsédé par les héros des dessins animés, sans le moindre interstice pour autre chose.
Puis on prend du recul, et l’harmonie, la gaieté reviennent. L’impressionnisme, un jeu d’enfant ?


3 commentaires

  1. Antigone dit :

    C’est tout à fait incroyable! On vois bien que ce n’est pas un Monet, mais là, je n’en reviens pas, car à Monet on pense…..

  2. Sylvie dit :

    Alors là, c’est complètement fou, comment arrive t-on à sortir une oeuvre dans cet imbroglio de jouets? avec les tons qui s’accordent.
    Je me demande vraiment comment il fait.
    Vraiment surprenant!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  3. venezia1974 dit :

    Comment peut on passer d’un maître à un tableau rempli de jouets; c’est surprenant.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cher lecteur, ces textes et ces photos ne sont pas libres de droits.
Merci de respecter mon travail en ne les copiant pas sans mon accord.
Ariane.

Catégories

Archives