Home » Tableaux de Monet commentés » L’étang à Montgeron

L’étang à Montgeron

L'étang à Montgeron, Claude Monet
L’étang à Montgeron, Claude Monet, 1876, huile sur toile 172 x 193 cm

Un coin d’étang, une trouée zigzaguante de lumière à travers la pénombre : Monet n’a que 36 ans quand il peint ce tableau de grandes dimensions commandé par son mécène Ernest Hoschedé.
La scène est prise à Montgeron, dans le parc du château de Rottembourg, propriété des Hoschedé. Le maître des lieux veut décorer le salon en rotonde avec de grandes toiles qui expriment le plaisir qu’il éprouve à séjourner dans son château. Vues des jardins, scènes de chasse, Monet a carte blanche.
Cette toile-ci est l’une des quatre les plus importantes sur lesquelles le peintre travaille pendant plusieurs mois, au cours d’un séjour prolongé au château à l’automne 1876. Il se décide par ailleurs pour les dindons qui animent les pelouses, un coin d’étang et des massifs fleuris, et une scène de sous-bois où il représente Ernest Hoschedé à l’affût, au second plan.
Si Ernest a le beau rôle dans La chasse, son épouse Alice se fait beaucoup plus discrète. La voyez-vous dans le coin du tableau en haut à droite ? Elle se fond dans l’ombre des arbres. Est-ce vraiment Alice, d’ailleurs ? Impossible d’en être sûr, ce n’est guère qu’une silhouette sans visage.
La femme debout a l’air de pêcher. La pêche et la chasse, Madame et Monsieur, ce serait assez logique. Sauf qu’ici il faut un examen attentif de la toile pour apercevoir le personnage. Le regard est happé par la coulée de lumière, la nappe liquide.
Ernest ne profitera pas des tableaux qu’il a commandés à Monet, qui ne décoreront jamais la pièce en rotonde pour laquelle ils ont été conçus. La faillite est imminente. Mais il est étonnant de voir dans le motif de cette grande décoration la préfiguration de l’étang aux Nymphéas de Giverny, et dans la rotonde du château celle des salles ovales de l’Orangerie.


4 commentaires

  1. mingotaud dit :

    Pendant son sejour à Montgeron chez m et me Hochede il a peint une maison située à Yerres en 1876 .Tableau intitule je crois la maison de Yerres.
    Pouvez vous m’indiquer où je pourrai trouver une reproduction de ce tableau?
    Merci d’avance

  2. Ariane dit :

    C’est le numéro 422 du catalogue raisonné de Monet par Daniel Wildenstein (Taschen). L’illustration est en couleurs. L’auteur donne quelques précisions. La maison est le 37 de l’avenue de l’Abbaye.

  3. LECHEVALIER dit :

    Bonjour Madame,

    Je suis montgeronnais, en 2002 au musée des beaux-arts de Quimper j'avais pu découvrir dans une exposition temporaire un tout petit tableau appelé "l'étang ou la mare à Montgeron" de mon souvenir de 20cmx20cm environ, je ne me souvenais plus si c'était Manet ou Monet qui l'avait réalisé. Le hasard du surf sur internet me fait découvrir votre blog aujourd'hui. Le tableaux qui est décrit dans votre article est très grand. A votre avis est-ce le même, le petit serait une ébauche ? En vous remerciant, recevez mes respectueueses salutations. Lionel Lechevalier

    • ariane dit :

      Merci pour votre message. Selon le catalogue raisonné, Monet a peint deux toiles qui représentent l’étang de la propriété des Hoschedé à Montgeron. L’une mesure 60 x 81 cm et c’est une étude préparatoire pour le panneau décoratif de même motif qui mesure 172 x 193 cm.

      Il n’est pas impossible que Manet ait représenté le même étang. Il séjourne à Montgeron juste avant Monet. Mais Manet est beaucoup moins porté sur le paysage que Monet. Je pense donc que vous avez vu l’étude préparatoire de Monet, certes plus grande que dans votre souvenir. Il est difficile quinze ans plus tard de se rappeler précisément les dimensions d’un tableau.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cher lecteur, ces textes et ces photos ne sont pas libres de droits.
Merci de respecter mon travail en ne les copiant pas sans mon accord.
Ariane.

Catégories

Archives