Home » Sculpture » Sépulcre

Sépulcre

sepulcreSépulcre de Verneuil sur Avre

Le thème de la Mise au tombeau du Christ a été très souvent représenté dans les églises gothiques. Il était prisé des Cordeliers, qui avaient la charge de garder les Lieux Saints. C’était aussi un thème tout trouvé pour orner des chapelles funéraires, et l’occasion de réaliser d’importants groupes de figures de pierre de taille réelle.
La scène de l’embaumement et de l’ensevelissement de Jésus comprend d’habitude un nombre figé de personnages. A la tête et aux pieds du corps du Christ se tiennent les deux hommes qui sont allés réclamer la dépouille et la portent, Joseph d’Arimathie et Nicodème. Au fond, faisant face au spectateur, les saintes femmes, la Vierge Marie, Marie-Salomé et Marie-Cléophas, mères de disciples, et Marie-Madeleine la pécheresse repentie qui porte des aromates. Jean, le disciple préféré de Jésus, soutient la Vierge.

Sépulcre de Louviers
Sépulcre de LouviersOn peut voir dans l’Eure deux sépulcres du début du 16ème siècle à Louviers et à Verneuil sur Avre. Selon Jacques Beaudoin (« La sculpture flamboyante, Normandie et Île de France ») ils ont sans doute été exécutés par le même artiste, celui de Louviers vers 1500, celui de Verneuil une dizaine d’années après.
Les deux groupes présentent nombre de similitudes dans les attitudes des personnages, les positions des mains, les plis des vêtements, et même les traits des visages. Sont-ils dûs à Jean Cossart, qui travaille à cette époque à la cathédrale d’Evreux ? L’imagier qui les a sculptés a su leur donner une noble et douloureuse gravité qui incite au recueillement.


2 commentaires

  1. Guy dit :

    Mise au tombeau.
    Votre texte est d’un grand intérêt bien que très concis. Les photos sont belles.
    Je m’intéresse à ces sculptures flamboyantes, à leurs auteurs et commanditaires, à leurs origines (aucune avant 1420), à leur rôle social et religieux. Il me semble que la brièveté de votre texte dissimule une connaissance étendue de ce sujet. Je me trompe ? Non ? Alors peut-être pourrez vous m’aider. Je ne suis ni universitaire, ni chercheur, je ne suis qu’un amateur débutant séduit par ces femmes et ces hommes de notre taille qui nous regardent du haut de leurs 5 à 6 siècles.

  2. Ariane dit :

    Merci de votre commentaire. Je ne suis pas du tout spécialiste, mais il est vrai que ces groupes ont beaucoup de présence, ce qui m’a donné envie d’en parler. Les infos évoquées dans ce billet viennent du livre cité. Bonne chance dans vos recherches.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cher lecteur, ces textes et ces photos ne sont pas libres de droits.
Merci de respecter mon travail en ne les copiant pas sans mon accord.
Ariane.

Commentaires récents

Catégories

Archives