Home » Maison de Monet » Boîte à oeufs

Boîte à oeufs

Boîte à Oeufs de Claude Monet Ma collègue Patricia a un bien joli coup de pinceau. Cet hiver, elle s’est laissé inspirer par les merveilles dont la maison de Monet regorge pour en faire des aquarelles.
Pas besoin de vous dire à quoi sert cette boîte accrochée au mur de la petite pièce qui fait office d’épicerie. Comme un fromage bien connu, c’est écrit dessus. Mais il m’arrive de me trouver là avec des visiteurs très jeunes, ou beaucoup moins fort en français que vous, pour qui l’inscription garde tout son mystère. Et ils ne manquent pas d’imagination pour inventer des usages à cette intrigante petite boîte, qui pourrait selon eux servir à mettre les clés, les épices, les lettres…
Un coup d’oeil sur le côté aide à trouver la réponse. A travers le lattis prévu pour l’aération, on aperçoit des plaquettes de bois percées de trous ronds.
On pouvait ranger 36 oeufs dans cette boîte. Cela paraît beaucoup, mais c’était loin d’être suffisant pour une famille comme celle de Monet, qui comptait 10 personnes et du personnel. Dans la même pièce, une deuxième étagère à oeufs en contenait jusqu’à 80. Soit un total de 116 oeufs !
Cette profusion s’explique par la présence d’un poulailler dans le jardin, et aussi parce qu’on mangeait beaucoup plus d’oeufs au 19ème siècle qu’aujourd’hui.
C’était un vrai trésor… Vous avez vu cette belle serrure ? Les oeufs étaient gardés sous clé, comme le reste de la nourriture. Je ne peux pas affirmer que c’était le cas chez Monet, mais le meuble est prévu pour. Les romanciers contemporains décrivent ces maîtresses de maison aux énormes trousseaux de clés, qui ouvrent et ferment les armoires et les garde-manger au gré des besoins. Marque de pouvoir, marque de richesse… La nourriture était comparativement beaucoup plus chère alors, et les bourgeois qui n’auraient su se passer de leurs domestiques craignaient pourtant de se faire voler.


Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cher lecteur, ces textes et ces photos ne sont pas libres de droits.
Merci de respecter mon travail en ne les copiant pas sans mon accord.
Ariane.

Commentaires récents

Catégories

Archives