Home » Les jardins de Monet » Collé serré

Collé serré

tulipes et pensées à Giverny On va voir si vous avez l’oeil : combien y a-t-il de tulipes sur cette photo ? Non non, ne comptez pas, c’est triché ! Peut-être que ce sera plus facile en imaginant des personnes. Disons, par exemple : combien y a-t-il de belles plantes dans cette discothèque ? C’est vrai, quand elles sont collées serrées comme ça, c’est difficile à dire, à moins d’avoir un gros entraînement en tant que DJ ou que syndicaliste.
Les journalistes aussi sont amenés à évaluer des rassemblements paisibles ou virulents, et par amour de la vérité il vaut mieux tomber un peu juste. C’est un des aspects approximatifs de mon ancien métier qui ne me mettait pas trop à l’aise. Si donc vous envisagez d’embrasser cette carrière, astreignez-vous à vous entraîner, vous l’étreindrez mieux !
Mais revenons à nos moutons. Je voulais juste vous faire remarquer à quel point les jardiniers plantent serré à Giverny, pour un bel effet de masse colorée, de teintes denses où dansent les têtes des tulipes, hors d’atteinte des sombres pensées.


2 commentaires

  1. ça me fait penser un peu aux tuilipes du jardin de Keukenhof à Amsterdam, les plantations aussi sont si serrées, je suppose que comme cela même si on enlève des fleurs fanées, ça ne détruit pas trop l’harmonie, j’ai pensé à cela mais sûrement il y a d’autres raisons pour planter si collé. Merci pour la photo et bonne journée

  2. Vous avez raisons, à Keukenhof les bulbes sont plantés serrés pour obtenir un effet de masse. Et il en faut beaucoup pour éblouir des Hollandais qui ont les magnifiques champs de tulipes sous les yeux !

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cher lecteur, ces textes et ces photos ne sont pas libres de droits.
Merci de respecter mon travail en ne les copiant pas sans mon accord.
Ariane.

Commentaires récents

Catégories

Archives