Home » Giverny » Champ de coquelicots

Champ de coquelicots

Champ de coquelicots à Giverny Faites pousser un champ de coquelicots à Giverny, à côté d’un parking, et voilà ce qui arrive : une nuée de paparazzi vient immortaliser le spectacle !
Monet reste associé à sa célèbre toile du musée d’Orsay où l’on voit son épouse Camille et leur petit Jean avancer au milieu d’une prairie envahie de coquelicots. Le tableau s’appelle « Les Coquelicots à Argenteuil ». Inutile de dire qu’il n’a pas été peint à Giverny.
En revanche, Monet a bel et bien représenté ce champ-ci, ou un autre pas loin. La ressemblance avec la toile « Champ aux coquelicots » de l’Art Institut de Chicago est frappante, même si Monet s’est avancé pour peindre le champ de coquelicots dans l’autre sens, avec la colline de Giverny à l’arrière-plan.
Quelle joie de retrouver ce motif de Monet ! Et coup de chapeau à l’agriculteur qui a pris l’initiative de ne pas trop traiter son blé, pour que les coquelicots s’y développent. Car il y a du blé entre les coquelicots ! Les fleurs sont venues toutes seules de surcroît.
Les agriculteurs façonnent le paysage en donnant leur couleur à tout un patchwork de parcelles, jaune colza, bleu lin, vert maïs, assemblées par des haies et des chemins. Un manteau multicolore lancé par un géant sur les épaules des collines, digne de la haute-couture.


6 commentaires

  1. Tania dit :

    Ils avaient disparu, on les revoit plus souvent, ces coquelicots qui – oui, je confirme – me rappellent chaque fois le beau Monet d’un éternel été.

  2. La fargussienne dit :

    C’est tellement joli, tellement chargé de souvenir ! Nous faisions de petites bonnes femmes avec les fleurs de coquelicot, une herbe pour tenir le bas de la rove rouge, deux tiges pour les bras, le toupet noir pour les cheveux… Et qui n’a pas présenté à un petit frère ou une grande soeur trois boutons de coquelicots en posant la question : "coq, poule ou poussin ?"

  3. Ariane dit :

    Les petites poupées avec les boutons, c’est vrai ! J’avais oublié, merci de me rappeler ce souvenir ! Mais coq, poule, poussin, je ne connais pas ! Quel est le jeu ?

  4. La fargussienne dit :

    Ahaaaaah ! En avons-nous décapité, des coquelicots en boutons… Le jeu consiste à cueillir trois boutons, surtout pas ouverts et à faire deviner à un plus petit, ou à un grand qui se prête au jeu : coq (en ouvrant le bouton on verra alors si la couleur des pétales est rouge crête), poule (idem version rose), poussin (rose pâle ou blanc). Et voili !

  5. Ariane dit :

    Très très vague souvenir maintenant, en effet. Je devais être très petite quand quelqu’un m’a montré cela ! Merci !

  6. coquelicot04 dit :

    Bonjour,
    Super pour vos photos .
    Je suis une grande admiratrice de cette fleur, et je suis ravie d’avoir découvert un livre qui vient juste de sortir sur ma fleur préférée
    "Gentil Petit Coquelicot", Editions Equinoxe, Carré Nature.
    Enfin !!
    Superbe et intéressant.
    Bonne journée

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cher lecteur, ces textes et ces photos ne sont pas libres de droits.
Merci de respecter mon travail en ne les copiant pas sans mon accord.
Ariane.

Catégories

Archives