Home » Les mots pour le dire » Paysage d’eau

Paysage d’eau

Bassin de Giverny A propos de ses vues du bassin aux nymphéas, Claude Monet utilisait l’expression « paysages d’eau ». Où est-il allé la pêcher ? Existait-elle auparavant, ou l’a-t-il forgée ?
Lui qui avait vécu à Londres, je me demande s’il aurait peut-être subi une influence de l’anglais. C’est si simple et si pratique en anglais, il suffit d’accoler le suffixe -scape, et on a tous les paysages (landscapes) de la terre : des seascapes (marines), des cityscapes (vues de villes) et bien sûr des waterscapes, des paysages d’eau.
On est parfois surpris par les titres choisis par Monet. Ses ponts japonais se nomment Bassins, par exemple. Comme s’il y avait la volonté de décaler la perception. Vous croyez voir un pont en gros plan ? Mais non, c’est plutôt un détail du bassin.
Mais le terme de bassin est-il bien choisi ? Jean-Pierre Hoschedé est d’avis qu’il faudrait, pour être correct, parler de pièce d’eau. Mais, précise-t-il, c’est Monet lui-même qui a utilisé le mot bassin, et ensuite, le nom est resté.
Les visiteurs se heurtent aux mêmes difficultés quand il s’agit de nommer le plan d’eau. Tantôt c’est un étang, tantôt un lac, parfois une banale mare. Ma dénomination préférée, c’est quand même celle que lui ont décernée des ados : la piscine de Monet. Je me demande d’où ils venaient, ceux-là. C’était drôle, et un peu triste en même temps. Pauvreté du vocabulaire, pauvreté des expériences.


4 commentaires

  1. Emmanuelle dit :

    La piscine de Monet? Je n’avais jamais entendu ça du temps que j’étais à Vernon. Moi ça m’amuse, parce que ce n’est tellement pas ça que ça en est risible.
    Comme quoi, pour certains jeunes, quand on a de l’eau dans son jardin, c’est pour aller dedans, pas pour la regarder!

    Remarquez qu’en Normandie, je n’ai jamais eu de piscine et que ça ne me manquait pas. Là, dans le Poitou, ça serait bien d’en avoir une tellement l’été est insupportable.

  2. Bonjour,

    Une petite visite amicale, je suis arrivée ici par un lien depuis "les échos de mon grenier" de Tilia. J’ai trouvé une maison à Avignon qui m’a vivement rappelé celle de Monet à Giverny… autre climat cependant, et pas de jardin devant la maison – juste une impasse qui se termine droit sur la façade rose à volets verts. Peut-être y a-t-il un jardin derrière? Ce ne serait pas la première fois qu’Avignon cache des jardins secrets…

  3. Ariane dit :

    Bonjour Nathalie, c’est vrai, des maisons roses aux volets verts, on en trouve un peu partout, sûrement parce que les deux couleurs vont bien ensemble, de la Normandie à la Provence ! Je n’ai pas compris votre deuxième message. Déçue que les commentaires soient modérés ?

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cher lecteur, ces textes et ces photos ne sont pas libres de droits.
Merci de respecter mon travail en ne les copiant pas sans mon accord.
Ariane.

Catégories

Archives