Home » Fondation Claude Monet » La boutique

La boutique

Librairie Fondation MonetLa boutique de la Fondation Monet a fait peau neuve cet hiver.
Si dans les musées, on trouve souvent une librairie à la sortie, chez Monet à Giverny, les objets dérivés autres que les livres ont aussi une large place, des T-shirts à la vaisselle, des gadgets aux outils de jardinage.
Comme il fallait faire avec les bâtiments existants, la boutique cadeaux est logée dans le troisième atelier de Monet, cet espace vaste comme un hall de gare où le peintre a donné naissance aux immenses panneaux des Grandes Décorations des Nymphéas.
C’est Hubert Le Gall, scénographe de l’exposition Monet au Grand Palais, qui a opéré le lifting hivernal de la boutique. Il avait déjà réalisé la rénovation du premier atelier de Monet l’an dernier. Ce plasticien designer a un truc avec les ateliers d’artistes célèbres : lui-même habite dans celui de Bonnard, Miro, Vlaminck et quelques autres, à Montmartre.
A Giverny, le fil conducteur de la rénovation de la boutique a été de lui donner un air de commerce d’antan. Une fois réalisée, cette idée paraît évidente, elle s’impose avec force comme « la » bonne idée. On trouve de longs comptoirs, des tables en bois épais, des vitrines pour les objets fragiles.
Mon coin préféré reste celui des livres, où les gros canapés mous qui invitent à bouquiner sur place n’ont pas disparu, mais ont changé de couleur. On peut s’installer tranquillement sous l’oeil de Monet, dont le portrait presque grandeur nature surveille la salle du haut de son énorme chevalet.
Au sol, les carreaux de céramique imitent un parquet, rappel de celui qui couvrait le grand atelier et sur lequel certains Givernois se souviennent avoir appris à faire du vélo, au temps où les lieux étaient à l’abandon.
Ces travaux d’envergure ont évidemment un coût, mais si j’avais dû avancer un chiffre je crois que j’aurais été au dixième de la réalité : 450 000 euros ! De quoi s’acheter une belle maison de maître à Vernon. Et vous, seriez-vous tombé plus juste ?


8 commentaires

  1. Aifelle dit :

    J’ai trouvé que c’était très réussi en effet, mais je n’aurais jamais pensé que le coût en était aussi élevé !

  2. Marie Claude dit :

    Cette boutique parait agréable et bien achalandée,mais je n’aurais jamais imaginé un tel coût! (N’y a t’il pas eu une erreur de zero en effet)
    Le portrait de Monet est magnifique

  3. Ariane dit :

    J’ai repris le chiffre dans le journal local, le Démocrate. Mon ex-collègue est très professionnel, je ne pense pas qu’il se soit trompé.

  4. Tania dit :

    Mince alors, une maison de maître à Vernon au prix d’un bel appartement bruxellois… Cher coin à bouquiner !

  5. Ariane dit :

    Tiens ça me fait rêver tout à coup, un bel appartement bruxellois…

  6. Clo dit :

    peut-être qu’avec un investissement aussi exorbitant la boutique sera enfin accessible sans s’acquitter d’un ticket d’entrée… en tant que voisine je regrette de ne pas pouvoir à loisir venir fouiner dans les livres ou même les broutilles dérivées qui font de parfaits petits cadeaux…

  7. Ariane dit :

    Clo, pas de changement sur ce plan-là, apparemmment…

  8. dumain dit :

    je cherche des souvenirs style parapluie etc pour offrir a noel et les sites que je trouve et l’eventails des produits ne sont pas comme j’ai pu trouver a gyverny.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cher lecteur, ces textes et ces photos ne sont pas libres de droits.
Merci de respecter mon travail en ne les copiant pas sans mon accord.
Ariane.

Catégories

Archives