Home » Autres livres » La Hulotte

La Hulotte

Couverture de La Hulotte N°97Déjà quarante ans que la Hulotte régale ses lecteurs tous les six mois environ d’un merveilleux numéro qui arrive dans la boîte aux lettres par surprise.
Distribué uniquement par abonnement, le magazine nature est cousu main par son auteur : Pierre Déom fait tout lui-même, la recherche documentaire dans les publications scientifiques, les dessins à l’encre de Chine, et les textes.
Cette perle de la presse française a su gagner, au fil des ans et en toute discrétion, 160 000 abonnés.
A deux numéros par an, on ne risque pas de se lasser. Voilà trois décennies que je suis sous le charme des plumes de la Hulotte, celle qui dessine les plantes ou les animaux avec finesse, et celle qui fait vivre frelon, vautour, ou salamandre en leur donnant la parole. J’attendais un prétexte pour parler de la Hulotte dans givernews, et voilà que la dernière livraison starise l’escargot !
C’est un numéro qui se dévore, évidemment. L’escargot, cet être si énigmatique, nous parle de tout ce qui fait sa vie, y compris :
– son rapport à la météo (« s’il y a une chose dont j’ai horreur, c’est de me retrouver la tête criblée de gouttes d’eau ») ;
– ses mets préférés et ceux qu’il n’aime pas (« je suis en général très peu attiré par les feuilles vertes ») ;
– les propriétés fabuleuses de sa bave, pardon, son mucus (« ce produit miracle peut passer en une fraction de seconde de l’état liquide à l’état solide, puis redevenir liquide » à volonté) ;
– sa dentition (« ce système de petites dents pointues remplacées en permanence par une ribambelle de crocs flambant neufs est celui qui a également été adopté par les Requins. Une référence. »).
On découvre le « plan de l’escargot » vu en coupe. Ses pratiques pour se procurer du calcaire. Et, suprême bonheur, on apprend tout, tout, sur ses rayures.

Le mot de vulgarisation scientifique est vraiment très moche pour qualifier la subtile alchimie inventée au fil du temps par la Hulotte. Elle combine la rigueur scientifique et une tendresse du regard qui vise à susciter l’empathie des lecteurs pour tel ou tel habitant de la nature, souvent mal-aimé. Le tout pimenté d’une pointe d’humour, dans un style accessible par les enfants.
Si vous voulez enfin savoir ce que pense un escargot, abonnez-vous à la Hulotte. Ou abonnez un gamin et piquez-lui sa revue. Ou allez lire La Hulotte à votre médiathèque, qui la reçoit sûrement.


Un commentaire

  1. la luciole dit :

    C’est une vraie mine d’or cette revue! En te lisant, je rougis en pensant que je n’ai pas renouvelé mon abonnement…mon aîné vient d’avoir 12 ans : je vais l’abonner pour que l’on puisse partager cette lecture ensemble…ce qui promet de bons moments en perspective.
    *belle soirée*

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cher lecteur, ces textes et ces photos ne sont pas libres de droits.
Merci de respecter mon travail en ne les copiant pas sans mon accord.
Ariane.

Commentaires récents

Catégories

Archives