Home » Expositions à Giverny » Signac, les couleurs de l’eau

Signac, les couleurs de l’eau

Paul Signac, Concarneau calme du soir opus 220 Allegro maestoso (détail) 1891, huile sur toile, New York, The Metropolitan Museum of ArtPaul Signac, Concarneau, calme du soir, opus 220 Allegro maestoso (détail) 1891, huile sur toile, New York, The Metropolitan Museum of Art

Le musée des impressionnismes Giverny débute sa saison avec une exposition très attendue : « Signac, les couleurs de l’eau » (jusqu’au 2 juillet 2013).
A travers 130 oeuvres, cette expo évènement parcourt toute la production de Paul Signac, de ses années de jeunesse jusqu’à sa mort, sur le thème de l’eau, une thématique qui est aussi celle de l’édition 2013 du Festival Normandie Impressionniste.
Pourquoi aller voir cette exposition ? Parce que c’est une sorte d’expo Signac idéale, signée Marina Ferretti. Depuis qu’elle a été nommée directrice scientifique du Musée des impressionnismes Giverny en 2009, Marina a en tête cette échéance des 150 ans de la naissance de Paul Signac en 2013. Quatre ans pour se donner le temps de rassembler les prêts, afin de réunir des toiles dont certaines n’ont plus été présentées ensemble depuis le 19e siècle.
Marina est une spécialiste de Paul Signac. Elle sait tout de son oeuvre, de sa correspondance, de sa biographie. Elle était l’amie et la collaboratrice de Françoise Cachin, petite-fille de l’artiste. Elle a su convaincre les plus grands musées, de New York à Moscou, de prêter des oeuvres pour cette exposition.
C’est donc l’occasion de redécouvrir toutes les facettes, la singularité et la richesse de ce peintre trop souvent qualifié de pointilliste, un terme qu’il récusait : « Le néo-impressionniste ne pointille pas, mais divise, » rectifiait-il.
A travers ses tableaux élaborés minutieusement et dans un esprit scientifique, ou par ses aquarelles qui saisissent l’instant dans sa fulgurance, Signac livre ses lumineuses variations sur les rivages, comme autant de pièces musicales à la subtile harmonie.


5 commentaires

  1. Marie Claude dit :

    Une émission très intéressante sur l’artiste dans la galerie France 5, que j’ai appréciée ,puisque je n’aurai pas l’occasion de la visiter.

  2. Tania dit :

    Toile magnifique ! Il est vrai que la rétrospective au Grand Palais date de 2001. Une raison de plus de se rendre à Giverny, sans aucun doute.

  3. Aifelle dit :

    Je l’ai vue et l’ai beaucoup appréciée. Je venais de regarder le documentaire de France 5, ce qui m’a permis d’avoir quelques point de repère.

  4. Ariane dit :

    Marie-Claude, merci pour l’info.
    Tania, Marina Ferretti était déjà impliquée dans l’expo de 2001 au Grand-Palais.
    Aifelle, ravie de te voir de retour !

  5. J’ai vu à l’Annonciade, à St Tropez, une belle exposition Signac. Je l’aime beaucoup, vraiment.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cher lecteur, ces textes et ces photos ne sont pas libres de droits.
Merci de respecter mon travail en ne les copiant pas sans mon accord.
Ariane.

Catégories

Archives