Home » Blanche Hoschedé Monet » La chambre de Blanche

La chambre de Blanche

Chambre de Blanche Hoschedé Monet, Giverny A l’étage de la maison de Monet à Giverny, une chambre vient d’être ouverte cette année. En plus de celles de Claude et d’Alice, que l’on traverse, le public peut embrasser du regard le petit univers intime de Blanche Hoschedé-Monet, la belle-fille de Monet la plus proche du peintre.
C’est un très joli travail de restitution qui a été fait à partir des éléments de mobilier déjà présents dans la maison. Le lit, le chevet et la commode sont ceux de Blanche, et des objets de décoration chinés avec soin reconstituent l’ambiance qui pouvait être celle de la chambre au début du 20e siècle.
Blanche était peintre. L’une de ses plus belles oeuvres, une Meule, effet de neige peinte à l’époque où Monet exécutait les siennes, est accrochée au mur. C’est un don de la famille Durand-Ruel fait à l’ouverture de la Fondation Monet. Ce tableau était il y a quelques années présenté dans la chambre de Monet.
D’autres oeuvres authentiques ornent les murs : face au lit, un très beau Manzana-Pissarro représentant une femme et son enfant, et dans un cadre ovale, le portrait d’un enfant signé Henri-Frédéric Schopin, qui comme vous le savez est un peintre.
La petite nature morte à droite de la cheminée est une copie d’une toile de Blanche qu’on peut voir au musée des impressionnismes de Giverny. De nombreuses photos de Blanche complètent l’ensemble.
Avec son pot de fleur sur l’appui de la fenêtre, la chambre a l’air habitée. Cette restitution est un bel hommage à l’ange bleu. De là où elle est, maintenant qu’elle est vraiment devenue un ange, je suis sûre qu’elle en est très heureuse. Il y a comme une joie qui flotte dans cette pièce, cela ne peut être qu’elle venue voleter par là, et qui se réjouit.


8 commentaires

  1. sylvie dit :

    Bonjour,

    J’aime beaucoup cette chambre très fleurie, mais je me demandais si le papier peint, les rideaux et le couvre-lit étaient des reproductions de ce qui était à l’origine? Toutes les autres pièces sont "unies" et n’ont pas de papier peint.
    Ces trois éléments sont le décorum de la pièce. Pourtant le lit est très simple et dénote presque….On peut se poser la question, avait-elle une telle chambre?

    Le fauteuil capitonné répond bien à la cheminée et au cadre Napoléon III et la petite table en bambou reste bien dans l’ambiance japonisante de l’époque et de la maison, faisant écho avec le pot de fleur bleu et blanc.

    Dans cette maison la salle à manger s’harmonise avec la cuisine. La chambre de Claude Monet avec celle d’Alice ainsi que les garde-robe respectives. Le salon répond au couloir. Je retrouve des liaisons partout en terme de couleur. Ne manque t-il pas cette unité?

    Je pense que la chambre d’Alice ressemble davantage à un choix de Claude Monet en terme de couleurs comme pour les autres pièces. A-t-il laissé davantage de liberté pour la chambre de Blanche?

  2. Ariane dit :

    Sylvie, c’est vrai, certains éléments intriguent, mais je trouve l’ensemble très plausible. Il ne faut pas oublier que Blanche a survécu 21 ans à Monet, elle a eu le temps de refaire sa chambre plusieurs fois, à son goût. Je pense que Monet ne mettais pas les pieds chez les filles, elles avaient peut-être le droit d’exprimer leurs préférences.

  3. sylvie dit :

    bonjour Ariane,

    Cette chambre est plausible en soi car tout se tient.
    Je ne pense pas qu’elle a changé de décor plusieurs pour la simple raison que cela n’était pas dans les moeurs de l’époque. La décoration d’intérieur n’évoluait pas aussi vite que maintenant et en général on gardait son mobilier toute sa vie, surtout à la campagne.

  4. Geneviève dit :

    En tout cas, quelle clarté, quelle fraîcheur dans cette maison, de la cuisine à salle à manger, la lumière inonde chaque pièce, un univers presque dépouillé, quand on compare au décor sombre et surchargé en "bibelots" de la maison de Zola, né la même année que Monet .

  5. Tania dit :

    Quelle fraîcheur, les fleurs rendent la pièce "habitée", en effet. Joli décor.

  6. Ariane dit :

    On se verrait bien y passer la nuit, n’est-ce pas ?

  7. Cette chambre est très lumineuse et on l’imagine très bien au fur et à mesure des saisons. Le feu dans la cheminée l’hiver, la fenêtre grande ouverte l’été. Et des fleurs partout, comme dans le jardin. C’est beau.

  8. Ariane dit :

    Mais oui, comme elle a une double exposition avec une fenêtre sur la rue et l’autre sur le jardin, elle est très lumineuse.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cher lecteur, ces textes et ces photos ne sont pas libres de droits.
Merci de respecter mon travail en ne les copiant pas sans mon accord.
Ariane.

Catégories

Archives