Home » La magie de Giverny » Forces vives

Forces vives

Massif jaune et blanc à GivernyDeux périscopes émergent de ce massif d'automne jaune et blanc à Giverny. Bien au-dessus des vagues formées par la verge d'or, les pétales jaunes de l'onagre luisent dans le soleil.
Si le photographe se rapproche, il verra mieux les deux petites pointes qui apparaissent juste derrière la corolle. Ce sont les boutons des fleurs qui prendront le relais dès que celle qui est épanouie sera fanée… ce qui ne tardera pas. Toutes jeunes, elles ont l'esprit farceur, et s'amusent à faire les cornes à leur aînée.
L'onagre n'est pas la seule plante à fabriquer sans fin de nouvelles fleurs qui s'empilent sur les précédentes. Dans ce massif, les cléomes blancs font de même. Au printemps, quand ils sont mis en terre, ils mesurent une taille modeste. Mais les inflorescences qui ne cessent de jaillir de leur cime leurs font gagner des centimètres. A l'automne, ils atteignent un respectable mètre cinquante.
Juste au-dessous de la couronne immaculée, les fleurs d'hier se changent en graines. Des esprits imaginatifs y voient des pattes, ce qui a valu au cléome son surnom de fleur-araignée. Pas très gracieux… Clé-home est tout de même plus invitant.
Ce massif photographié si plein de vie mi-septembre est depuis arrivé au bout de sa course. Avec la fraîcheur et les jours plus courts, les fleurs ralentissent leur croissance, comme prises d'engourdissement. Et puis un matin on dirait que la sève n'arrive plus à monter jusqu'en haut. La plante se flétrit, jaunit, brunit, et meurt. Il n'y a plus qu'à l'arracher.
Sous nos climats, la fin est écrite d'avance. Mais sous abri, combien de temps faudrait-il à un cléome ou un onagre pour comprendre qu'il faut s'arrêter maintenant ? Jusqu'où monterait-il ? Dépasserait-il les cléomes de pleine terre ? Et se croirait-il capable, comme les enfants qui grandissent et pensent que cela durera toujours, d'aller un jour toucher le ciel ?


Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cher lecteur, ces textes et ces photos ne sont pas libres de droits.
Merci de respecter mon travail en ne les copiant pas sans mon accord.
Ariane.

Catégories

Archives