Home » La magie de Giverny » La touche de rouge

La touche de rouge

Eremurus et lupins

Un peu plus bas dans la grande allée, à la faveur d'un petit rayon de soleil, on pouvait observer l'effet vivifiant d'une pointe de rouge dans le tableau.
Les fleurs géantes du printemps préfigurent déjà l'été et ses immenses tournesols.
Et déjà on ressent cette impression que Monet aimait d'être immergé dans le végétal, cette orgie florale de la démesure.


7 commentaires

  1. Superbe photo!
    C’est vrai que Giverny est un peu différent cette année avec ses grands "cierges roses" et ses premiers pavots rouges foncé…..j’ai admiré cette profusion de fleurs jeudi, je ne m’en lasse pas.
    C’est vrai aussi que beaucoup de personnes profitent du jardin cette année…..j’ai dû faire une demie-heure de queue avant de pouvoir accéder au jardin et cela à une heure où d’habitude je rentrais facilement.
    Ariane j’apprécie particulièrement votre blog, car il nous montre à la fois la face cachée et l’état réel. Bonne continuation.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cher lecteur, ces textes et ces photos ne sont pas libres de droits.
Merci de respecter mon travail en ne les copiant pas sans mon accord.
Ariane.

Catégories

Archives