Home » Grande allée (Page 2)

Category Archives: Grande allée

La Grande Allée début juin 2006

La Grande Allée début juin 2006Juin est le mois des roses, et d’habitude les arceaux qui surplombent la grande allée du jardin de Monet se recouvrent de fleurs, dans une explosion de couleurs du meilleur effet.
Que s’est-il passé cette année ? Les rosiers grimpants ont l’air malades. Ils peinent à s’étirer le long des arceaux. On aperçoit, tout au bout de l’allée, une maigre floraison.
Heureusement, le clos normand ne manque pas de rosiers en pleine forme et très en beauté en ce moment.
Dans les plates-bandes de la grande allée, quelques nouveautés : pivoines, bleuets, campanules, et les capucines encore petites mais prêtes à s’élancer à l’assaut de l’allée.

La Grande Allée fin mai 2006

La Grande Allée fin mai 2006 Les pensées et les myosotis roses achèvent leur floraison, ils seront bientôt remplacés par les capucines. Les taches de couleurs sont données par des plantes un peu plus hautes comme des giroflées.
C’est une période intermédiaire où les tulipes sont passées, les rosiers sur les arceaux encore en bouton.
La fleur reine dans le jardin cette semaine, c’est l’iris, mais il n’y en a pas dans la grande allée.

La Grande Allée début mai 2006

La grande allée prend de plus en plus de couleurs. Difficile de décrire la composition du parterre qui est extrêmement travaillé. Les bordures basses sont faites de myosotis roses, pius viennent des pensées de différentes couleurs, des tulipes, des fritillaires, et bien d’autres fleurs de saison.
Une impression d’unité se dégage à première vue, mais si l’on observe attentivement, on s’aperçoit que la bordure gauche et la droite sont très différentes.

La Grande Allée fin avril 2006

Retour devant la grande allée du jardin de Monet ce matin à 9h30, juste à l’ouverture. Cette fois le printemps est arrivé. Les tulipes explosent en grandes taches de couleur orangée et jaune, bordées par de petites pensées discrètes. Ailleurs dans le clos fleurissent les narcisses, les jonquilles, les fritillaires. Les aubriètes s’ouvrent peu à peu et soulignent de mauve les allées.
Le mois de mai promet d’être grandiose : les pivoines sortent du sol en masses presque pourpres, les iris préparent leurs hampes chargées de boutons.

La Grande Allée début avril 2006

Voici la grande allée telle qu’elle se présente cette année à l’ouverture de la Fondation Monet à Giverny. L’hiver s’est un peu éternisé. La végétation a environ deux semaines de retard.
Les couleurs vont arriver dans quelques jours s’il se met à faire chaud. En attendant, on peut observer les structures métalliques qui servent de support aux rosiers grimpants. Ces arceaux ont été imaginés par Truffaut pour Claude Monet afin de mettre en valeur les roses et de forcer la plante à produire. Les arcades, mais aussi les trépieds qu’on voit ailleurs dans le clos, les supports en forme de parasol, sont en fer peint. Ils rappellent la passion du 19e siècle pour ce matériau qui s’est exprimée dans les grandes choses comme dans les petites, de la tour Eiffel aux gares parisiennes, et jusque dans les jardins…

Cher lecteur, ces textes et ces photos ne sont pas libres de droits.
Merci de respecter mon travail en ne les copiant pas sans mon accord.
Ariane.

Catégories

Archives