Home » Seconde Guerre mondiale » La Libération de Giverny

La Libération de Giverny

champ de coquelicots à GivernyLes Britanniques fleurissent les tombes de leurs soldats morts au combat avec des coquelicots. Symbole du sang versé, un champ de coquelicots donne une idée de la multitude de vies fauchées en pleine jeunesse pendant la seconde guerre mondiale.
C’est l’anniversaire de la Libération de Giverny, le 28 août 1944. Le village, relativement épargné par la guerre jusque là, a subi de violents combats en août 44.
Au soir du 27 août, la moitié du village était aux mains des Anglais. Mais le lendemain, quand les Alliés ont inspecté une à une toutes les maisons de l’autre moitié, les Allemands s’étaient repliés pendant la nuit. On retient cependant la date du 28 comme celle de la libération de Giverny.
On peut voir au cimetière de Giverny la tombe des sept membres de l’équipage du bombardier Lancaster abattu dans la plaine des Ajoux le 8 juin 44, et une plaque avec le nom des six victimes civiles et des deux victimes militaires françaises de la guerre 1939-1945. A ce bilan, il faut ajouter le lieutenant britannique Peter Edge, tué pendant la bataille pour le contrôle du village. Un carrefour porte son nom. Côté allemand, il n’existe pas de bilan précis des pertes essuyées ce jour là à Giverny.


Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cher lecteur, ces textes et ces photos ne sont pas libres de droits.
Merci de respecter mon travail en ne les copiant pas sans mon accord.
Ariane.

Commentaires récents

Catégories

Archives