Home » La Roche-Guyon » Les frasques des fresques

Les frasques des fresques

Fresques dans l'église Saint-Samson, la Roche-Guyon Cela faisait bien une dizaine d’années que je n’avais pas visité l’église de la Roche-Guyon, dédiée à Saint-Samson : les petites églises de village sont généralement maintenues fermées. J’avais gardé le souvenir très vif de fresques magnifiques, ornant les voûtes de bleu roi piqué d’étoiles d’or.
Hier, à l’occasion des journées du Patrimoine, j’ai de nouveau franchi le seuil de l’église de la Roche-Guyon. Et vous imaginez ma stupeur en découvrant le décor peint.
Les fresques n’ont pas fait de frasques, elles datent du 19ème siècle et mériteraient une restauration. C’était donc bien les mêmes que j’ai vues naguère.
Mais le bric-à-brac de la mémoire m’a fait surimposer une voûte vue ailleurs avec le souvenir émerveillé de découvrir des fresques dans une église, ce qui n’est pas si fréquent.

Je me demande où j’ai bien pu voir une voûte peinte en ciel étoilé. Vous avez une idée ?

Et puis accessoirement, je trouve les tours que joue la mémoire bien étonnants, et les témoignages oculaires bien fragiles.


7 commentaires

  1. Alistrid dit :

    Bien d’accord avec vous ! Avec l’âge, on perd quelques neurones en route… c’est parfois mieux, parfois pire… ( rire ).
    J’aime beaucoup votre blog ( découvert depuis peu ). Je vais passer très régulièrement, puisque je suis du coin ( ! ). Merci pour toutes les infos, photos et touti… je ne manquerai pas d’aller au-devant de vous lorsque je retournerai à Giverny.

  2. Tis dit :

    Si ma mémoire ne flanche pas, j’ai vu il y a une trentaine d’années un tel ciel étoilé dans la chapelle du vieil hospice routier de Pradelles en Haute-Loire.
    En bas de la vieille cité, la route passe sous la voûte qui relie l’une à l’autre et il me semble qu’un (ou 2 ?) banc en pierre permettait de s’y reposer.
    Connaissez-vous ce lieu hors du temps ?

    Une surprise du même ordre m’est advenue lors d’une exposition au musée de Rouen en revoyant, après plusieurs années, une toile de Modigliani cotoyée pendant mon enfance. L’éclairage et la présentation de ce tableau étant totalement différents je n’ai pas retrouvé la tonalité de la toile et ne l’ai pas reconnue. Je ne pense pas renouveler cette expérience pénible et préfère garder mes souvenirs au chaud.

    Merci de nous faire partager votre humanisme et ce jardin de Monet que je ne connais qu’à travers vos messages.

  3. Ariane dit :

    Alistrid : faites-moi signe, je vous attends !

    Tis : merci pour cette précieuse indication. Je ne sais pas si je suis déjà passée à Pradelles, mais ce sera un prétexte à un joli voyage pour vérifier ! Vous parlez d’expérience pénible, c’était une grosse déception ? Et puis merci pour ce beau mot d’humanisme qui me touche beaucoup.

  4. La seule voûte peinte en ciel étoilé que je connaisse est celle de la chapelle de Bascassan, au fin fond du pays basque.
    Deux chapelles jumelles, distantes de quelques kilomètres, celle de Bascassan et celle d’Alciette.
    Seule celle de Bascassan a cette voûte étoilée…

  5. Ariane dit :

    Mmmm ! Ca va se finir en tour de France tout ça ! Il y a une photo quelque part ?

  6. Hélas…rien trouvé sur internet…
    Dans le guide Gallimard sur le pays basque, on voit un peu cette voûte que j’aime beaucoup. Je l’ai découverte pendant l’été 2004…et je n’arrive pas à retrouver nos photos de cet été là! Screugneugneu…
    Si je les retrouve, je scanne et envoie!

  7. Ariane dit :

    En cherchant un peu je m’aperçois que c’était un décor habituel au 19ème siècle, les voûtes étoilées. Il doit y en avoir partout en France, plus ou moins défraîchies…

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cher lecteur, ces textes et ces photos ne sont pas libres de droits.
Merci de respecter mon travail en ne les copiant pas sans mon accord.
Ariane.

Catégories

Archives