Home » A propos de photo » Fou du flou

Fou du flou

Rose à Giverny Qu’est-ce qui fait qu’on aime un tableau, une photo ?
Sur quels critères se fonde notre goût pour décider que quelque chose lui plaît ou non ?
Pourquoi les photos de fleurs nous plaisent-elles davantage quand les corolles se détachent sur un fond flou ?
Qu’y a-t-il dans ce contraste du net et du flou qui satisfait l’oeil ?
C’est juste un constat, nous apprécions ne pas très bien distinguer, alors qu’on pourrait s’attendre au contraire.
Nous aimons les fonds flous, et le tremblé vibrant de la peinture impressionniste.


2 commentaires

  1. Tania dit :

    N’est-ce pas ce qui nous apparaît quand nous fixons une fleur, un oiseau, un objet que nous aimons ? L’oeil s’y appuie, le reste devient moins précis.
    Si j’apprécie mon petit appareil photo qui peut se mettre en poche, c’est mon seul regret du temps des appareils reflex avec leurs bagues et leurs objectifs divers qui permettaient de tels effets. Je sais que les reflex numériques deviennent plus accessibles, mais je recule devant l’encombrement.
    Belle photo, Ariane, avec ce rose et ce vert de la maison de Monet.

  2. Ariane dit :

    En effet ! Et c’est comme si pour une fois on pouvait explorer ce qui d’habitude se dérobe, la marge de l’image.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cher lecteur, ces textes et ces photos ne sont pas libres de droits.
Merci de respecter mon travail en ne les copiant pas sans mon accord.
Ariane.

Catégories

Archives