Home » La magie de Giverny » Un automne tout doux

Un automne tout doux

Giverny, massif de pensées et merle

De mémoire de merle, on n'avait jamais vu ça. Tout le clos normand est déjà replanté à Giverny. En un mois, grâce à une météo très douce et sèche, les jardiniers ont fini de dépouiller les massifs des fleurs de l'année 2015. Puis ils ont préparé le sol et mis en terre les bulbes et les bisannuelles pour 2016.


30 000 pensées, 15 000 myosotis, 10 000 giroflées et autant de pâquerettes sont passés des serres au jardin, des godets à la pleine terre. Et les pensées, sans plus attendre, trouvent qu'il fait bon fleurir.
Il manque bien quelques fleurs encore, les campanules par exemple qui viendront s'insérer entre les autres. Mais l'essentiel est là. Il peut geler maintenant. D'ailleurs il faudrait que le froid arrive, pour que la saison ne se dérègle pas.
Les jardiniers vont pouvoir se consacrer à d'autres tâches, qui ne se voient pas. Réhausser la pelouse, par exemple. Le genre de chose qui n'est possible qu'en hiver. Le reste de l'année, le jardin est au garde-à-vous, pas question de charrier de la terre. Ni même de laisser quelques feuilles dans les allées. Mais en ce moment, le jardin de Monet est aux jardiniers, et ils se dépêchent d'en profiter.


Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cher lecteur, ces textes et ces photos ne sont pas libres de droits.
Merci de respecter mon travail en ne les copiant pas sans mon accord.
Ariane.

Commentaires récents

Catégories

Archives