Home » Les petites bêtes » L’écureuil roux

L’écureuil roux

L'écureuil roux

Malgré l’afflux de visiteurs dans les jardins de Monet, les écureuils roux n’ont pas déserté Giverny. Il m’est arrivé par deux fois d’en apercevoir un au jardin d’eau, attiré sans doute par les faînes du hêtre pourpre. Mais ce sont des animaux sauvages et craintifs. Ils gardent leurs distances.

Voir un écureuil roux est finalement si rare que c’est une joie, un cadeau offert par la nature. Un peu comme apercevoir des dauphins en mer, des chamois en montagne.

L'écureuil roux

Depuis une dizaine de jours ce petit moment de bonheur m’arrive tous les matins. Assise à l’ordi face à la fenêtre, je perçois soudain un mouvement. C’est l’écureuil qui vient faire sa tournée dans mon jardin.

Selon le muséum d’histoire naturelle, l’écureuil roux peut passer jusqu’à 80% de son temps à chercher de la nourriture. Même s’il n’est pas faux qu’il aime les noisettes, son alimentation est très variée : graines, bourgeons, écorce même, escargots, tout y passe. Celui-ci monte aux tilleuls, en redescend, gratte le sol puis se frotte les pattes pour en retirer la terre, et déjà il a filé. Il bondit, suit le faîte du mur, saute encore, léger et vif. On se sent pesant à côté. Un peu comme un éléphant qui contemplerait les pirouettes d’une danseuse.

L'écureuil roux

Il y a dans l’agitation charmante de cette boule de poils quelque chose d’hypnotique. On ne quitte pas des yeux ses évolutions rapides et légères. L’écureuil vit sa vie. Il a l’air d’avoir un plan, de savoir ce qu’il fait. Mon jardin est son espace. Il le connaît mieux que moi. Lui et moi y cohabitons en parallèle. Les animaux sauvages sont en général si discrets que l’être humain a tendance à se croire tout seul.


6 commentaires

  1. Bonjour Ariane,

    « Voir un écureuil roux est finalement si rare que c’est une joie, un cadeau offert par la nature. Un peu comme apercevoir des dauphins en mer, des chamois en montagne. »

    C’est amusant, car vous avez sans le savoir rencontré à plusieurs reprises ces deux « animaux » simultanément en 2018. En effet, mon totem scout est Dauphin et celui de mon épouse Chamois. Venus de Belgique, nous avons eu le plaisir d’être plusieurs fois vos hôtes à l’Hermitage dans la magnifique chambre-suite « Les Oiseaux »!

    Bravo pour vos textes intéressants, vivants et très bien écrits.

    Bien amicalement et au plaisir de revenir loger chez vous 🙂

    Gauthier et Marina Fabri

  2. Quel magnifique cadeau.
    Un ami vétérinaire nous disait qu’un écureuil n’avait pas de mémoire et qu’il cachait dans sept endroits différents ses provisions d’hiver pour être certain d’en retrouver au moins une.
    Sachant cela , dans notre petit bois, nous avons caché beaucoup de noisettes dans des troncs d’arbres. La nature est belle 🙂

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cher lecteur, ces textes et ces photos ne sont pas libres de droits.
Merci de respecter mon travail en ne les copiant pas sans mon accord.
Ariane.

Commentaires récents

Catégories

Archives