Home » Vie de Monet (2) » Le bateau-atelier

Le bateau-atelier

Le bateau-atelier
Le Bateau-Atelier, Claude Monet 1875-1876, huile sur toile 54 x 65 cm Musée d'Art et d'Histoire, Neuchâtel (Suisse) W0393
A voir à Rouen jusqu'au 30 septembre 2013

Par les grosses chaleurs de ces derniers jours, on devine bien ce que Monet aurait fait. Il serait allé piquer un plongeon dans la Seine du haut du toit de son bateau-atelier.
Encore une fois c'est Jean-Pierre Hoschedé, irremplaçable chroniqueur de la mémoire familiale, qui raconte :

(Monet) avait, pour être tranquille et être chez lui, acheté un bout de pré à l'embouchure de l'Epte, appelé Ile aux Orties, ainsi que je l'ai déjà dit en un précédent chapitre. Là était en permanence le gros bateau avec cabine qu'il avait fait construire quand il était à Argenteuil sur les conseils de son ami Caillebotte et dont il se servait pour peindre sur la Seine et au milieu d'elle. Lors de nos baignades qui étaient presque journalières – l'eau de la Seine était propre à cette époque – ce bateau était toujours utilisé. Il nous servait, surtout, pour les plongeons effectués du toit de la cabine, Monet tout le premier. Il était aussi bon plongeur que nageur et présidait, par prudence, toutes nos baignades collectives. Mes souvenirs sont restés vifs et pourtant, j'ai beau les solliciter, il m'est impossible de me rappeler quelle fut la fin de ce bateau historique dans la vie de Monet.

Tout laisse à penser qu'elle ne fut pas très glorieuse. Peut-être emporté par une crue ? Ou tout simplement a-t-il fini par pourrir et devenir irréparable ? En 1884, dans une lettre de Bordighera, Monet laisse entendre qu'il est en réparation. En 1891, en tout cas, quand il se lance dans la série des Peupliers, il ne dispose plus de ce bateau et sollicite Caillebotte pour qu'il lui en prête un.

L'exposition actuelle du musée des Beaux-Arts de Rouen, "Eblouissants reflets", présente plusieurs toiles où figure ce fameux bateau-atelier. A la suite de Manet, Léon Peltier, peintre de Vétheuil, l'a minutieusement retranscrit, avec une jeune femme à l'ombrelle assise à son bord.
Tout un chapitre du catalogue lui est également consacré. Monique Nonne y souligne la filiation du bateau-atelier de Monet avec celui de Charles François Daubigny, le fameux Botin.
Dans le cadre du festival Normandie Impressionniste, des élèves charpentiers de marine d'un lycée professionnel du Calvados ont réalisé une maquette au 1/6e du bateau atelier de Monet. C'est un beau projet résumé en vidéo et dont on peut admirer le résultat à Rouen à l'espace des Sciences H2O. Dommage toutefois que la commande n'ait pas porté sur une réplique à l'échelle, qui aurait permis de se rendre compte du volume réel de ce bateau.
Cette réplique à taille réelle a déjà existé. Elle a été effectuée par le chantier naval du Guip, à l'Ile aux Moines, en 1989 à l'occasion des 150 ans de la naissance de Claude Monet. Exposée en Argenteuil, elle a curieusement disparu elle aussi. Dans un article de 2008, le Parisien s'interroge : "Qu'est devenu le bateau-atelier de Monet ?" Il aurait sa place dans un projet de création d'école internationale d'art impressionniste en Argenteuil, poursuit le journal.
C'est à croire qu'un sort escamote les bateaux-ateliers sans qu'ils laissent la moindre trace.


6 commentaires

  1. Tania dit :

    Belle toile ! Merci pour l’histoire de ce bateau-atelier. Bizarre, cette maquette disparue.

  2. Clementine dit :

    Viens de découvrir votre blog .Un mot, splendide.
    Je vous souhaite une bonne continuation.
    Bien le bonjour de la Belgique.

  3. Ariane dit :

    Merci Clémentine, et bienvenue !

  4. Merci. Je ne connaissais pas l’histoire de ce bateau-atelier et je n’imaginais pas Monet piquer une tête dans la Seine…

  5. Bertrand de Vautibault dit :

    Bravo pour votre blog. Eh oui quelle belle expo que celle des " Eblouissants reflets " et quel hommage à Monet avec ces oeuvres magnifiques qui viennent du monde entier !
    Sauriez vous si le bateau atelier de Monet avait un nom comme le "Botin" de Daubigny ?
    Savez vous aussi si l’on peut trouver une trace (huile, photo ou eau forte) du "bateau – atelier " de Caillebote s’il en a eu un comme vous le laissez entendre dans votre blog ?
    Nous sommes voisins ! j’irai vous rendre visite très prochainement, bien à vous, Bertrand

  6. Ariane dit :

    Bienvenue Bertrand ! On ne connaît pas de nom au bateau atelier de Monet.
    Caillebotte était charpentier de marine, donc à même de donner des conseils à son ami Monet, mais je ne crois pas qu’il ait eu un bateau-atelier. A bientôt à Giverny.

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cher lecteur, ces textes et ces photos ne sont pas libres de droits.
Merci de respecter mon travail en ne les copiant pas sans mon accord.
Ariane.

Catégories

Archives